Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow 16 KAT

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

16 KAT pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 17 décembre 2018
 

Complètement flippé
(Kebra’s Records – 2018)  
Durée 31’30 – 9 Titres

https://www.facebook.com/16katofficiel/

16 Kat vient de Strasbourg pour nous envoyer un bon vieux punk rock de derrière les fagots, une musique qui emprunte autant au rock qu’au garage, au punk et au rock squad des années 70 et 80 et qui fait du bien par où elle passe tant elle nous rappelle le meilleur de la scène alternative de la grande époque ! Jean-Marc Ducret au chant et aux guitares, Yves Ducret aux guitares, Martin Dubois à la basse et Nicolas Koune à la batterie ont joué un peu partout en France mais aussi en Allemagne et au Benelux et assuré les premières parties pour des groupes comme Parabellum, Sham69, Les Naufragés ou encore Elmer Food Beat et c’est avec une toute nouvelle livraison, la cinquième depuis 2006, qu’ils déboulent aujourd’hui dans les platines, bien décidés à y laisser leur empreinte indélébile. Porté par des influences qui viennent tout droit des Ramones, 16 Kat ne se prend pas la tête quand il construit ses morceaux et c’est à grands coups de cutter que le quartet vient nous faire quelques estafilades bien profondes avec des brûlots qui ne dépassent que rarement la barre des trois minutes, balançant des textes en Français dans lesquels on sent une pointe de hargne, une autre de dérision et enfin un poil d’engagement. Carré dans sa réalisation, brutal dans son attitude, « Complètement flippé » n’y va pas par quatre chemins et nous empoigne sans trop de ménagement pour nous asséner pas moins de huit compositions parmi lesquelles « Rock’n’Roll In USA », « Héroïne », « Cafard », « Alzheimer » ou « Destin » mais aussi une superbe relecture de Parabellum et même un morceau caché en fin d’ouvrage ! C’est fort, puissant, tranchant, nerveux comme un steak de taureau … et pour ça que c’est absolument indispensable !