Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow SANDY CARROLL

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

SANDY CARROLL pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 13 décembre 2018
 

Blues & angels
(Catfood Records – Blind Raccoon – 2018)  
Durée 47’52 – 11 Titres

http://www.sandycarroll.com

Véritable égérie de Beale Street, Sandy Carroll est revenue à ses racines memphites en 1983 et a animé une année entière les soirées d’un fameux club de cette rue iconique du blues, enchainant dans la foulée une longue tournée de plusieurs années autour de la planète. Auteur et compositeur de talent, l’artiste signera à l’époque quelques singles dont « Memphis In May » qui deviendra l’hymne non officiel du festival du même nom mais aussi « If You Got It » repris par Albert King en 1989 ou encore « Just As I Am » et « It’s A Blues Thing » qui figureront sur l’album « Reckless » de Luther Allison en 1997. Forte de plusieurs albums unanimement salués par le public et les médias mais aussi de nombres de tournées et de concerts donnés dans les plus beaux clubs et festivals du monde, Sandy Carroll revient en force cet automne avec « Blues & Angels », son quatrième effort chez Catfood Records, et nous présente un opus enregistré avec un nombre incroyable de musiciens parmi lesquels on remarque quelques guests comme Johnny Rawls, Rocky Athas ou encore Bernard Allison. Trouvant une fois encore refuge dans un blues qu’elle respecte autant qu’elle l’apprécie, la chanteuse et claviériste a confié la production de l’album à son mari, Jim Gaines, récipiendaire du Grammy Award de l’album de l’année en 1999, et le résultat est sans appel avec une rondelle qui transpire les douze mesures mais qui sait aussi à l’occasion sortir des sentiers battus pour nous présenter des morceaux dont l’originalité est une véritable bouffée d’oxygène. Des sujets légers et d’autres plus graves, des chansons qui évoquent la dépression, la mort ou simplement les choses du quotidien, Sandy Carroll a trouvé un très juste équilibre pour nous proposer un album qui devient très vite addictif grâce à ses belles mélodies, à ses orchestrations pointues et aux diverses voix que l’on retrouve au gré de morceaux comme « Soak Me In The Spirit », « Wrapped In An Angel », « Slings And Arrows », « Road Angel » et bien entendu « Mississippi Me », une chanson d’amour écrite en l’honneur de son époux. On y appréciera autant la finesse des parties de piano que l’élégance des guitares, autant d’ingrédients qui font de « Blues & Angels » un ouvrage dont on aurait tort de se priver !