Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow CHICAGO BLUES FESTIVAL à CLEON (76)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

CHICAGO BLUES FESTIVAL à CLEON (76) pdf print E-mail
Ecrit par Evelyne Balliner  
mardi, 04 décembre 2018
 

GUY VERLINDE & THE MIGHTY GATORS – CHICAGO BLUES FESTIVAL
LA TRAVERSE – CLEON (76)
Le 25 novembre 2018

https://www.guyverlinde.com
https://www.mikewheelerband.com/
http://www.omarcoleman.com/
http://www.peachesstaten.com/
http://www.latraverse.org/  

Guy Verlinde est un bluesman belge … Vingt ans de route comme musicien  et dix ans avec son groupe à parcourir les planches de Belgique, de Hollande, d’Allemagne, de France, d’Autriche, d’Espagne, de Suisse, de Slovaquie et du Luxembourg. D'autres projets l'attendent avec sûrement des dates en solo.

En première partie de la soirée, ça va démarrer très fort. C'est la dernière date de sa tournée et il est en grande forme. En attendant, il va nous offrir non pas un concert mais un vrai show où la communication avec son public est exceptionnelle. Comme il dit, si la musique ne donne pas d'émotion, c'est de la musique morte. Et c'est surement ce qui fait son succès. Dès son plus jeune âge, il est piqué par le blues, il vient d'entendre une cassette de Muddy Waters, ce sera sa vie. Il est habité par cette musique. Il a adopté l'harmonica et la guitare pour l'accompagner.

Avec ses musiciens, ils vont nous faire un concert chargé d'émotions et de générosité. Le blues n'est pas une musique triste mais un symbole de partage. Énergie, émotion, talent et bonne humeur sont les ingrédients incontournables d’un concert de Guy Verlinde. Avec lui on passe un moment jouissif et formidable à coup sûr !

Une bonne adresse, il y a un club bar à Gand, le 9, musée du blues. Il a usé ses pantalons là-bas ... Les Mighty Gators finiront le set sur une formidable version de « Ain't No Sunshine ». Le public ne s'en lasse pas, il recommencera en les faisant chanter, eux aussi.

Place au 49ème Chicago Blues Festival avec Omar Coleman, Peaches Staten et Mike Wheeler. C'est une tradition dans les festivals de blues d'inviter le Chicago Blues Festival. Cette année, ce sont des artistes bien connus, dont au moins Mike Wheeler et sa guitare sont déjà venus à Traverse.

Tout est bien codifié, les musiciens commencent avec l'harmoniciste Omar Coleman qui sera le centre du groupe pour quelques morceaux. Le terrain est maintenant prêt et la diva du blues Peaches Staten peut entrer sur scène. Elle n'est pas économe de ses mouvements, elle danse, elle chante. … et quelques morceaux plus tard, elle grattera son washboard. Elle s'éclipsera pour que Mike Wheeler puisse lui aussi donner de sa guitare. Avec brio ! C'est une association de grande qualité que nous offre ce Chicago Blues Festival. Le public est présent, connaissant la qualité de ce rendez vous annuel.
 
Evelyne Balliner – novembre 2018