Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow DAVID LUMSDEN & FRIENDS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

DAVID LUMSDEN & FRIENDS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
samedi, 01 décembre 2018
 

Hues of blues
(Blind Raccoon – 2018)  
Durée 57’41 – 12 Titres

http://www.davidlumsdenguitar.com
          
Atteint par le virus du blues à l’âge de six ans après avoir regardé « Peter Gunn » à la télévision, David Lumsden demandera à son père de lui acheter la Bande Originale de la série signée par Henry Mancini et commencera à approfondir sa connaissance du jazz et du blues avant de se mettre à la guitare pour ses dix ans, découvrant au même moment le british blues en général et les Yardbirds en particulier. Inspiré par Freddie King quelques années plus tard, le guitariste commencera à jouer dans des formations régionales et deviendra finalement le sideman attitré de Hurricane Ruth pendant plusieurs années. Menant désormais une carrière personnelle assez riche, David Lumsden s’offre cette année un album en compagnie de ses amis, un effort sur lequel il est accompagné par des musiciens comme Gary Davis à la basse et Arthur Carey Sr. à la batterie mais où il est également rejoint par des amis vocalistes comme Mary Jo Curry, Bill Evans, Steve ‘‘The Harp’’ Mehlberg, Wayne Carter ou encore Reggie Britton. Si le line up parle de lui-même, la set list de ce « Hues Of Blues » n’est pas moins éloquente puisque l’on y retrouve quelques standards parmi les standards, des titres comme « Further On Up The Road », « What’s The Matter With The Mill », « Thrill Is Gone », « Rollin’ And Tumblin’ » ou encore « Georgia On My Mind » et « Rain Song », souvent revus et corrigés dans des versions très personnelles. Difficile de résister à tant de bonnes choses, d’autant plus que le guitariste se laisse véritablement aller, se montrant aussi redoutable en slide qu’en accords et soulignant à l’occasion son talent de quelques parties de picking du plus bel effet. C’est donc au bout de la route un très bel album jalonné de riffs inoubliables qui nous est proposé par un artiste généreux qui, à l’image de Willie Nelson, déclare que ce qu’il aime le plus au monde, c’est jouer de la musique avec ses amis … Un plaisir plutôt sain en somme !