Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow SWEET SCARLETT

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

SWEET SCARLETT pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 15 novembre 2018
 

Sell your ticket
(InOuïes Distribution – 2018)  
Durée 36’04 – 10 Titres

http://www.sweetscarlett.org

Il y a des histoires de famille qui doivent rester en famille … Et il y en a d’autres qui doivent absolument être révélées au plus grand nombre tant elles sont belles ! Sweet Scarlett relève de la seconde catégorie puisque c’est un projet qui est né de la passion du guitariste Patrick Hiblot qui a su la transmettre la flamme à ses deux fils, Vincent à la basse et Rémi à la batterie, l’un d’entre eux ayant réussi à partager cette même passion avec sa compagne, Caroline Erdman, qui deviendra très naturellement la chanteuse du groupe. Le choix du rhythm’n’blues s’imposera de lui-même en 2011, pendant le festival Blues In Chedigny, et après un temps passé à chercher sa véritable identité, Sweet Scarlett commencera à donner des concerts à partir de 2015, enregistrant bientôt un premier album de reprises qui leur apportera le soutien du public, soutien nécessaire pour en arriver enfin à ce nouvel album de compositions sorti en octobre. Le fait d’avoir su prendre son temps est un atout indiscutable puisque c’est un enregistrement en tous points réussi que nous propose le quartet, non seulement au niveau de la technique mais aussi pour tout ce qui est du contenu puisque chaque morceau est bien pensé, bien arrangé et particulièrement bien interprété. Portée par une section rythmique à toute épreuve, la guitare paternelle n’en finit plus de donner dans le (très) haut de gamme avec des riffs agréables et des solos inspirés, le tout rehaussé d’une voix délicieuse à souhait, une voix qui sait se faire sensuelle, aguicheuse parfois, tendre de temps en temps, et qui rappelle à l’occasion celles de Janis Joplin, Etta James, Tina Turner, Aretha Franklin ou encore Amy Winehouse. C’est donc sans avoir à beaucoup se forcer que l’on se prête au jeu de titres au groove omniprésent comme « With You », « Them Cryin’weeds », « Don’t Need No Prince » et le superbe apport du saxophone de Gérald Visse, « You’re The Man » ou encore « Life Is What You Make It », autant de pépites de rhythm’n’blues qui entrainent incontestablement Sweet Scarlett vers le dessus du panier. Un album mais aussi un groupe à découvrir absolument !