Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow HALESTORM à LA CIGALE (75)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

HALESTORM à LA CIGALE (75) pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
mercredi, 10 octobre 2018
 

DEVILSKIN – HALESTORM
LA CIGALE – PARIS (75)
Le 2 octobre 2018
   
https://devilskin.co.nz/

http://www.halestormrocks.com/


Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur https://www.flickr.com/photos/isayann/albums

Remerciements : Roger (Replica Promotion), La Cigale.

Quelle superbe soirée en ce premier mardi d’octobre à la Cigale à Paris avec la venue de Halestorm et de sa charismatique chanteuse Lzzy Hale. D'ailleurs le public ne s'y était pas trompé et c'est devant une salle pleine que la belle et son band nous ont offert un show particulièrement réussi.

Avant eux, c'est un groupe néo-zélandais qui ouvrait la soirée. Devilskin, un quatuor puissant dans un registre bien rock à souhait assez proche de Halestorm. Et une chanteuse aussi jolie qu'efficace avec une voix gutturale qui n'a rien à envier à certaines et même certains. Un set peut être un peu longuet mais dans l'ensemble le public a l'air d'avoir apprécié leur passage.

Le temps d'une courte pause et voilà les lumières qui s'éteignent et qu'arrivent sur la scène ceux que tous attendent avec impatience, Halestorm. Grosse ambiance au moment de l'entrée sur les planches de Lzzy. Partout dans la salle les téléphones s'allument à la demande de Lzzy pour donner une très belle ambiance. Oui, les téléphones remplacent les briquets d'avant. Dès le début du show on sait à quoi s'attendre. C'est parti sur les chapeaux de roues avec le fameux « Black Vulturee ».

Efficacité, puissance, tout est bien en place et Lzzy est juste superbe et époustouflante. Elle et son groupe vont envoyer du très très bon tout au long de la soirée. Aucun temps mort, tout leur répertoire y passe. Et bien entendu, le solo de batterie de son frère Arrejay toujours attendu par un public de fans. Sensualité sur les titres les plus sages, énergie sur les morceaux pur rock, avec une mise en avant de leur dernier album « Vicious ».

Un grand show comme ils savent le faire. Le petit passage acoustique avec Joe Hottinger et Lzzy n'est qu'un répit avant une fin de concert qui nous en mettra pleins les yeux et pleins les oreilles. Le public aura bien du mal à les laisser repartir vers d'autres cieux tant le show de ce soir a été excellent. Une fois de plus serait-on tentés de dire, pour le plus grand bonheur des fans …

Yann Charles – octobre 2018