Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow THE KROOKS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE KROOKS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 02 octobre 2018
 

#1
(InOuïes Distribution  – 2018)  
Durée 37’56 – 9 Titres

https://www.facebook.com/TheKrooksband/

Ils sont bien connus sur la scène blues, jazz et funk nationale et accompagnent régulièrement à la scène et en studio des artistes comme Faada Freddy, Anaïs ou encore Daara J, ce qui ne les empêche en rien d’avoir un projet bien à eux, The Krooks, avec lequel ils s’efforcent de mettre du groove, du rock et du funk dans leurs créations. Jérôme Cornelis à la guitare, au sax et au chant, Anthony Honnet aux claviers et son frère Davy à la batterie ont ainsi fait la tournée des scènes normandes et bretonnes puis accompagné en tournée mondiale l’humoriste Shirley Souagnon pendant deux ans avant d’enregistrer un premier EP en 2015, une galette qui leur permettra de se produire dans la plupart des clubs de la capitale. L’heure étant venue de proposer un premier album, The Krooks a puisé au plus profond de toutes ses expériences et en est revenu avec une rondelle de neuf titres sur laquelle on remarque des originaux funky et dansants à souhait mais aussi une belle dose d’improvisation, de soul et même de jazz et enfin quelques invités de marque tels que Juan Rozoff, Eric Shraa Rohner et Nina Attal qui viennent émailler des titres comme « People », « 1 2 3 4 », « Infatuation et « Full Of Dirt ». Parvenu à trouver un très juste milieu entre l’album au feeling et la démonstration technique, le trio nous séduit avec un ouvrage qui ménage certes un peu la chèvre et le chou mais qui parvient à séduire très intelligemment les uns et les autres, ce qui n’est pas généralement une mince affaire. Mais il faut bien reconnaitre qu’un titre comme « Take Me Back » qui referme « #1 » sera forcément capable de fédérer même les plus réfractaires, tant est si bien qu’on se dit que The Krooks pourrait bien être la révélation funk de la rentrée !