Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Concerts arrow DOWNLOAD FESTIVAL 2018 : THE LAST INTERNATIONALE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

DOWNLOAD FESTIVAL 2018 : THE LAST INTERNATIONALE pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
mercredi, 12 septembre 2018
 

THE LAST INTERNATIONALE
DOWNLOAD FESTIVAL
BA 217 – BRETIGNY-SUR-ORGE (91)
Le 17 juin 2018

https://www.tlinyc.com/
http://www.downloadfestival.fr/fr

Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur https://www.flickr.com/photos/isayann/albums

Remerciements : Elo (LO Communication), Toute la Team Live Nation (merci pour l'accueil), La Team Photo (Alex, Nicko, Solene, Olivier, Fred) et tous les potos photographes pour la superbe ambiance pendant ces quatre jours.

Encore trop peu ébruitée, cette sensation américaine réactualise le son des Pretenders de Chrissie Hynde en faisant la bascule entre folk, blues et rock alternatif, tout en empruntant à Patti Smith ou à la grande Grace Slick : la faute à la présence de la très charismatique et séduisante Delila Paz, qui forme le noyau dur du groupe avec son guitariste Edgey Pires. Auxquels se rajoute depuis quelques années ni plus ni moins que le batteur Brad Wilk, ex-piston rythmique de Rage Against The Machine, Audioslave, et actuel Prophets Of Rage ! Rayon énergie, The Last Internationale en impose, tout en conservant de forts attraits propres à l’Americana, à des ambiances arides toutes tarantinesques, ainsi qu’à des textes reflet d’une conscience sociale aiguisée sur la condition des native americans, encouragée dans l’ombre par Tom Morello. Tout ce petit monde a encouragé le producteur maison Brendan O’Brien à venir enregistrer l’album « We Will Reign », sorti en 2014, alors que, après des tournées avec les Who ou Robert Plant, on attend son successeur, « Soul On Fire ». (Source : Download Festival)