Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

ROCK EN STOCK 2018 à ETAPLES (62) pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
vendredi, 24 août 2018
 

ROCK EN STOCK
PARC DU VALIGOT – ETAPLES (62)
Les 28 et 29 juillet 2018

http://www.rockenstock.fr/

Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur https://www.flickr.com/photos/isayann/albums

Remerciements: Thierry et toutes les équipes du Rock en Stock, Will, Emilien.

Une très belle édition du Festival Rock en Stock à Etaples cette année. Une édition particulière pour cette manifestation qui fêtait ses 20 ans. 20 ans d'existence pour un festival, de nos jours, c'est une très belle performance et surtout on sait que cela va encore continuer, c'est ça l'essentiel. Des années difficiles, galère même, mais voilà, le Rock en Stock est toujours, toujours debout, toujours vivant … Ça pourrait faire de belles paroles de chansons ça !

Une belle édition avec, comme d'habitude, une programmation très éclectique, faite pour rassembler un maximum de personnes et un maximum de styles différents. Du rap au metal, du rock au reggae, de la pop à la chanson française festive … Et cela a marché, même si l'affluence m'a paru légèrement inférieure à l'an dernier, les spectateurs sont quand même venus en nombre pour faire la fiesta et partager de grands moments avec tous les groupes venus cette année. Et même si la pluie est venue, elle aussi, se mêler à la fête, l'ambiance a, une nouvelle fois, été à la hauteur.

Des grands noms étaient aussi là pour cette 20ème édition comme Les Négresses Vertes qui ont enflammé le chapiteau, les BB Brunes et leurs inconditionnel(le)s fans, Tiken Jah Fakoly et son reggae festif qui est aussi un combat et un engagement pour une meilleure entente entre les peuples. Mais aussi Didier Chappedelaine alias Didier Wampas, venu avec ses Maudits Français nous interpréter quelques perles musicales québécoises. Un grand moment de folie comme sait le faire Didier Wampas. Tout comme Les Clébards avec leur musique à boire festive à souhait.

Et comme à leur (bonne) habitude, les organisateurs ont laissé une grande place aux groupes régionaux ou moins connus qui profitent ainsi de cette belle opportunité pour se faire connaître du grand public. Sans oublier les vainqueurs des différents tremplins organisés, eux aussi, pour donner leur chance à ces groupes.

Le tout dans une superbe ambiance, que ce soit sous le chapiteau et devant la cène, mais aussi dans les bars, les restaurants, et devant la petite scène extérieure ou l'on a pu apprécier quelques groupes mais aussi des DJs qui ont animé les changements de plateaux et les nuits de ce festival 2018.

Une belle édition, comme je l'ai dit plus haut. Des musiciens contents, des spectateurs ravis, il n'en faut pas plus aux organisateurs pour se remettre au travail et faire de la 21ème édition une belle réussite également.

Yann Charles – aout 2018