Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow LUCIEN LA MOVAIZ GRAINE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LUCIEN LA MOVAIZ GRAINE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mercredi, 08 août 2018
 

Juste en face
(Absilone – 2018)  
Durée 71’28 – 11 Titres

http://www.lucienlamovaizgraine.com     
 
Parisien d’origine, Julien Malherbe a quitté le gris de la capitale pour rejoindre la ville rose il y a une quinzaine d’année et c’est à Toulouse qu’il a imaginé son nouveau projet, Lucien la Movaiz Graine, avec lequel il présente ses nouvelles compositions, de la chanson semi-festive comme il se plait à les appeler, dans lesquelles il pose ses guitares et ses accordéons mais aussi sa voix. Accompagné de Julien Trefel aux percussions, Nicolas Caillot à la contrebasse et Mathieu Laciak aux claviers, Julien Malherbe propose au gré de ses humeurs et de ses envies une musique qui va d’un folk tout ce qu’il y a de plus classique jusqu’au flamenco, aux Balkans ou encore au rap, autant de passements de jambes et de contrepieds qui rendent l’œuvre de Lucien la Movaiz Graine encore plus singulière, encore plus surprenante, encore plus attachante. Proposée sur album mais aussi sous la forme d’un spectacle avec une véritable mise en scène et de véritables costumes, la musique du quartet est une géniale invitation à la découverte, à l’errance mentale voire même physique puisque l’on se sent parfois transporté tant l’effet de déferlante est fort. Durant plus d’une heure, on se laisse envahir par des mélodies particulièrement prenantes et par des textes qui ne sont pas en reste, des phrases fortes, parfois violentes, mais toujours subtilement dosées. Assis « Juste en face », on vibrera à l’unisson de moments intenses comme « Chair à Canon », « La mélopée du Crotale », « Petit Prince », « La Valse des p’tites Cuillères », « Roots Ragga Reggae » et autres « J’suis Rebelle », des morceaux sur lesquels on peut mesurer à l’occasion la réaction unanime d’un public littéralement emmené par le mouvement. Mélodies parfaites, poésie à la fois urbaine et moderne, attitude convaincante, on peut le retourner dans tous les sens et même le découper sous toutes ses coutures, jamais rien ne pêche dans cet ouvrage tellement sincère et parlant que l’on ne peut qu’y adhérer. Il ne faudra pas bien longtemps pour que cette Movaiz Graine se transforme en herbe folle !