Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow THE PROVEN ONES

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE PROVEN ONES pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
samedi, 28 juillet 2018
 

Wild again
(Roseleaf Records – Frank Roszak Promotions – 2018)  
Durée 52’25 – 10 Titres

http://www.theprovenones.com  

Ils ont remporté tellement de récompenses individuelles et participé à tellement d’enregistrements qu’il faudrait un camion spécial pour tout emmener en tournée, et pourtant c’est en toute simplicité et en toute humilité que The Proven Ones viennent prendre possession des bacs avec un premier album qui ne manque pas de saveur, loin s’en faut. Composé de Brian Templeton au chant, Kid Ramos aux guitares, Anthony Geraci aux pianos et orgues, Willie J. Campbell à la basse, Jimi Bott à la batterie, Joe McCarthy à la trompette, Renato Coranto au sax ténor et Robert Crowell au sax baryton, le groupe peut s’enorgueillir d’avoir en son sein des membres ayant collaboré avec The Fabulous Thunderbirds, Ronnie Earl & The Broadcasters, The James Harman Band, Rod Piazza & The Mighty Flyers ou encore The Mannish Boys et c’est en papillonnant de compositions en reprises que tout ce joli monde va nous proposer un pur chef d’œuvre de blues avec de belles pépites de rhythm’n’blues et de soul à l’intérieur. On se laissera ainsi guider au milieu de titres parmi lesquels on reconnaitra le « Don’t Leave Me This Way » de Fats Domino, le « If You Be My Baby » de Fleetwood Mac, le « Road Of Love » de Clarence Carter, le très épique « Loan Me A Dime » de Fenton Robinson ou encore le « Don’t Let Me Down » des Beatles très intelligemment complété par un « Proven Fugue » en Mi Majeur à mettre au crédit du noyau dur des Proven Ones et on remarquera au passage des pièces comme « Cheap Thrills », « Why Baby Why », « Right Track » ou encore « Wild Again » qui finissent de faire de ce premier album un très bel ouvrage que l’on espère pouvoir découvrir à terme sur les routes des Etats Unis ou même d’Europe. Il y a là matière à proposer un spectacle attractif, c’est certain !