Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow NOTES EN VERT à PERIGNY (17)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

NOTES EN VERT à PERIGNY (17) pdf print E-mail
Ecrit par Philippe Archambeau  
vendredi, 06 juillet 2018
 

NOTES EN VERT
PARC DE PERIGNY – PERIGNY (17)
Du 8 au 9 juin 2018  

https://solune.com/fr/accueil.html
https://www.mokalamity.com/
https://www.facebook.com/danakil/
http://www.sidiwacho.com/
http://www.calypso-rose.com/indexfr.html
https://www.popachubby.com/

Premier festival de saison, Notes en Vert a encore bénéficié d'un temps clément malgré une petite pluie passagère avant le passage final le samedi soir de Popa Chubby. Pour l'anecdote, la dernière fois que j'avais vu Popa Chubby, c'était à Motors N' Blues l'an dernier, et la prestation avait dû s'arrêter au bout de 40 minutes suite à la pluie diluvienne qui tombait.

Reprenons donc dans l'ordre, ce vendredi c'est donc le groupe So Lune qui a l'honneur de débuter, en effet le groupe a gagné ce droit en remportant le Prix Sacem Découverte des Notes en Vert 2017. So Lune, c'est un duo frère-sœur avec Romane chant -violoncelle et Romain aux claviers pour une musique trip-hop.

C'est ensuite à Mo'Kalamity de nous faire partager ses origines cap-verdiennes avec un reggae-roots qui a plu au nombreux public présent, avec de surcroît des textes engagés. Ensuite c'est le groupe bordelais Danakil que tout le monde attendait, avec cinq albums au compteur, ils ont fait danser tout le public avec leur reggae roots. Une soirée reggae comme le festival aime en offrir chaque année à son public fidèle.

Donc le lendemain, pour faire plaisir à tous, soirée blues avec Popa Chubby mais pas que, on commence d'abord avec Sidi Wacho toujours aussi efficace pour chauffer en début de soirée.

Puis Calypso Rose a fait danser tout le monde. Elle surfe sur son succès après sa victoire de l'album de musiques du monde en 2017 aux Victoires de la Musique. Véritable icône du calypso, son album sorti en 2016, « Far From Home », a été produit par Manu Chao.

Popa Chubby le plus célèbre des bluesmen new-yorkais a conclu cette soirée par un blues-rock qui a séduit ses nombreux fans. Assis, et en trio, c'est toujours impressionnant de le voir et la guitare est toute petite dans ses mains.

Un festival encore très réussi, bravo à Pascal et Yasmine, et rendez-vous en 2019.

Philippe Archambeau – juillet 2018