Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow JEAN-BAPTISTE FERRE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

JEAN-BAPTISTE FERRE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
samedi, 16 juin 2018
 

Mambas
(InOuïes Distribution – 2018)  
Durée 55’57 – 10 Titres

https://www.facebook.com/Jbaptisteferre/  

Né d'une mère française et d'un père Guadeloupéen, Jean-Baptiste Ferré a fait un rapide passage par le conservatoire où il a appris le piano classique mais c’est très vite vers les jazzmen qu’il s’orientera, déchiffrant en autodidacte les œuvres de Herbie Hancock, Bill Evans, Keith Jarrett et Brad Meldheau avant d’aller faire le grand tour des clubs et piano-bars de la capitale. Remarqué ensuite avec Raï Kum, il obtiendra finalement la reconnaissance du public avec l'Orchestre National de Barbès qui lui permettra de jouer tout autour de la planète. Devenu pianiste de Sapho, de Marc Lavoine ou encore d’Ilene Barnes, ce dandy à l'allure excentrique et distinguée finira cette année par s’accepter tel qu’il est et par enregistrer son premier album, « Mambas », un ouvrage qui papillonne entre jazz, world et hip-hop. Accompagné de Michel Benita à la contrebasse et de Aymerick Kroll et Amar Chaoui aux percussions, Jean-Baptiste Ferré laissera son rhodes se promener dans des directions étonnantes où l’on croise des rythmes marocains et des polyrythmies africaines, le qanûn de Nidhal Jaoua, l’oud de Jean-Pierre Smadja et les voix de Sophie Charbit, de Naab ou encore de David Fejer De Haralyi apportant autant de détails qui ponctuent à l’occasion et de fort belle manière des pièces originales comme « Liken », « Bellouze », « La Mamba », « La ballade du chameau joyeux » ou encore « Poil Aboie ». On apprécie le luxe omniprésent des mélodies et des arrangements mais aussi les prestations vocales de Naab, personnage charismatique issu de la culture hip-hop qui apporte un peu de piment à des morceaux auxquels il insuffle une autre dynamique, une autre forme d’énergie que l’on retrouvera sans doute décuplée à la scène. Annoncé dans les bacs pour la mi-septembre, « Mambas » donnera l’occasion aux fans de retrouver Jean-Baptiste Ferré et ses comparses sur la scène du Studio de L’Ermitage le 17 du même mois pour un concert de sortie d’album qui s’annonce déjà comme le grand événement jazz world de la rentrée. Réservez votre soirée !