Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow THE TWO

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE TWO pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 23 avril 2018
 

Crossedsouls
(Autoproduction – 2018)  
Durée 43’20 – 10 Titres

http://www.the-two.ch     

C’est à la suite d’une jam que The Two a été créé, ils étaient alors bénévoles à Crissier pour le fameux Blues Rules et la fin de soirée leur avait permis de jouer ensemble … De là à penser qu’il en sortirait un groupe capable de représenter la Suisse à l’International Blues Challenge et à l’European Blues Challenge en 2015 puis de se produire sur quelques grands festivals internationaux comme le Zagreb International Blues Festival (Croatie), le Montreux Jazz Festival (Suisse), le Den Blå Festival (Danemark), le Narcao Blues Festival (Italie) ou encore le Cahors Blues Festival (France), il n’y avait qu’un pas que Yannick Nanette et Thierry Jaccard ont très vite franchi, récoltant précocement les fruits qu’ils avaient eux-mêmes plantés. Qu’est-ce qui fait que le public dans son ensemble apprécie The Two ? Cette manière si attachante que les deux protagonistes ont de tirer des slides de leurs résonateurs bien entendu, mais aussi cette complémentarité des voix et enfin cette faculté toute personnelle qu’a Yannick de nous offrir des chansons en Créole, lui le Mauricien qui n’hésite jamais à jouer sur la corde sensible dès qu’il en a l’occasion. Pour leur second effort, The Two ont choisi un ton délibérément plus grave et des intonations qui nous transportent du côté de chez Leonard Cohen, avec une coloration moins purement blues forcément, mais avec toujours ces petits relents qui font penser au Mississippi dans son ensemble, depuis le Delta jusqu’aux Hills … On se laissera donc rapidement convaincre par un album beaucoup plus sombre et beaucoup plus profond que « Sweet Dirty Blues », un ouvrage différent mais tout aussi attachant grâce à des compositions comme « Raw Man », « Over The Mountain », « Feeling Blue » ou encore « Soulless » mais aussi comme l’instrumental « Breath » et le mélancolique à souhait « Manze Pistass » qui interpelle forcément par son côté à la fois exotique et plein de sincérité. Si vous aimiez déjà The Two, vous allez adorer « Crossedsouls », si vous aviez encore quelques souches de résistance, elles devraient disparaitre dès la première écoute de ce chef d’œuvre !