Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow MONKYPOLIS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

MONKYPOLIS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 15 mars 2018
 

Jet lag
(Musicast – 2018)  
Durée 44’41 – 12 Titres

http://www.monkypolis.com  

Après avoir copieusement inondé son public d’EPs et de singles au cours des deux dernières années, Monkypolis lui fait aujourd’hui le coup de l’album qui réunit tous ces titres, avec en bonus trois inédits quand même … Pas bête de la part des Grenoblois qui ont réussi à occuper le devant de scène pendant tout ce temps et qui vont pouvoir revenir encore plus forts pour toucher une assistance démultipliée pas un long travail de bouche à oreilles. Sur les planches depuis 2008, Freaky au chant et aux guitares, Col. Schnaps au chant et aux claviers, Psycho Jones au chant et à la batterie et Mo’jo à la basse et au didgeridoo mais aussi leurs invités, Dj Fong Fong aux scratches et Frank Fossey à la guitare ont ainsi pris leur temps pour imaginer une indie pop teintée de rock, ponctuant leurs aventures de singles comme « Every Single Day », « Crazy Game », « Give Me Some Love » et bien entendu « To The Bone » dont le clip est en heavy rotation depuis le mois de février. Des mélodies recherchées et des arrangements pointus, un juste équilibre entre une énergie rock et des influences brit pop auxquelles on ajoute un trait d’indie et autant d’electro, si Monkypolis a fait le choix de ne pas se restreindre à un tout organique et ou à un tout artificiel, c’est pour mieux se forger une identité forte qui désormais précède le groupe, une identité adepte des décalages qui se traduit plutôt bien avec ce titre « Jet Lag » que les Frenchys ont donné à leur nouvel album. Ceux qui ont suivi Monkypolis dans ses dernières élucubrations se satisferont sans doute des trois nouveaux titres tandis que ceux qui attraperont le train en marche seront forcément scotchés par un groupe qui réinvente la musique à chacun de ses morceaux ! Déstabilisant dans la platine, les Grenoblois le sont tout autant en live, ceux qui étaient en retard pour la sortie de l’effort le 2 mars savent désormais comment se rattraper !