Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow BARTON HARTSHORN

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

BARTON HARTSHORN pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 05 février 2018
 

I died of boredom and came back as me
(Suxeed Music – 2018)  
Durée 44’01 – 10 Titres

http://www.bartonhartshorn.com  

Il est Anglais mais c’est de la côte ouest des Etats Unis que lui viennent ses influences musicales et si ses créations restent solidement teintées des couleurs rapportées des années 70, c’est sans doute parce que c’est à cette époque que l’on a connu l’apogée de ce style de musique qu’a choisi de proposer aujourd’hui Barton Hartshorn. Composé durant une année passée en Australie, enregistré dans un moulin à eau dans la campagne française, « I Died Of Boredom And Came Back As Me » y gagne ce petit côté international qui lui va si bien et c’est en s’offrant des trésors de pop lunaire ponctués par des envolées de songwriting dignes des meilleurs que l’artiste nous invite à le suivre dans les errances physiques mais aussi intellectuelles qui lui ont permis de se fendre d’une œuvre dans laquelle on retrouve des accents empruntés à David Bowie, à Lou Reed, à Pink Floyd ou encore aux Beatles, mais toujours restitués avec une personnalité folle et une classe très personnelle. Véritable génie prédestiné à une carrière musicale intense et prolixe, Barton Hartshorn a fait le pari de ne pas s’encombrer de fausse pudeur et se met totalement à nu sur cet album où durant trois quarts d’heure d’une réelle ingéniosité il nous propose de le rejoindre sur des terrains mouvants où l’on trouvera un « Everything Is Better Than Before » et un « Something This Bright Should Explode » mais aussi quelques « Budapest Hotel », « Paper Man », « Wreckinghouse » et autres « Seven Sisters ». Soutenu par des orchestrations finaudes dans lesquelles rien n’est jamais laissé au hasard, ce nouvel effort du Britannique dépasse de la tête et des épaules tout ce qui avait pu être proposé dans le genre depuis belle lurette. La preuve par l’exemple sera disponible dans les bacs à partir du 16 février !