Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow BACKTRACK BLUES BAND

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

BACKTRACK BLUES BAND pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 28 décembre 2017
 

Make my home in Florida    
(Harpo Records – Frank Roszak Promotions – 2017)  
Durée 49’43 – 9 Titres + DVD

http://www.backtrackbluesband.com    
 
Depuis sa création en Floride en 1980, Backtrack Blues Band n’a jamais laissé passer une occasion de se faire connaitre auprès du public grâce à six Albums et à un DVD mais aussi grâce à de nombreux concerts qui auront permis au groupe de partager la scène avec B.B. King, Buddy Guy, Johnny Winter et autres Stevie Ray Vaughan. Récompensés à trois reprises par le Tampa Bay Music Award du meilleur groupe de blues, Sonny Charles au chant et aux harmonicas, Kid Royal au chant et aux guitares, Little Johnny Walter aux guitares, Stick Davis à la basse et Joe Bencomo à la batterie reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène avec un nouvel effort live décliné dans un double digipack CD et DVD, un opus dans lequel Backtrack Blues Band met l’accent sur un style directement rapporté de Chicago sans pour autant faire l’impasse sur un jeu de guitare très empreint de Texas Blues. Enregistré il y a tout juste un an au Palladium Theater de St Petersburg, en Floride, « Make My Home In Florida » est un véritable hommage au blues dans le sens le plus large du terme puisque l’on y retrouve, autour de trois compositions de Sonny Charles, des relectures impressionnantes de vigueur et de classe de titres de Sonny Boy Williamson II, de B.B. King ou encore de T-Bone Walker. Dégoulinants d’harmonica, brillants de mille feux grâce à des guitares redoutables d’efficacité, des titres comme « Checkin’ On My Baby », « T-Bone Shuffle », « Nobody But You », « My Funeral And My Trial » ou « Tell Your Daddy » sont autant de bonnes raisons de replonger dans une musique aux cachets quelque peu vintage mais jamais dépassés, une musique plaisir qui fait taper du pied et battre des mains en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Le CD dans l’autoradio, le DVD dans la platine de salon, voilà déjà au moins deux bonnes raisons de se pencher sur un live qui n’a pas fini de faire parler de lui. Qu’on se le dise !