Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Concerts arrow VUUR au TRABENDO (75)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

VUUR au TRABENDO (75) pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
lundi, 18 décembre 2017
 

MY PROPANE – SCAR SYMMETRY – VUUR
LE TRABENDO – PARIS (75)
Le 7 décembre 2017

https://mypropane.net
https://www.facebook.com/scarsymmetry
http://www.vuur.band

Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur http://www.captured-live.fr/

Remerciements : Garmonbozia, Roger, Le Trabendo.

Même si je dois bien avouer que Vuur et son metal progressif n'est pas dans mes préférences musicales, j'étais curieux d'aller les découvrir ainsi que la chanteuse Anneke van Giersbergen dont j'avais entendu dire le plus grand bien mais que je n'ai jamais vu ni entendu en live. C'est donc au Trabendo à Paris que j'allais faire la découverte de ce groupe, ainsi que de deux autres bands : Scar Symmetry et My Propane.

Ce sont ces derniers qui ont entamé la soirée devant une belle assemblée, de nombreux fans d’Anneke semble-t-il. Même s'ils n'ont pas inventé ni même révolutionné le metal alternatif, les Néerlandais avec leur style plutôt agressif ont fait montre d'une belle énergie. De belles envolées de guitares puissantes dont Jord Otto que l'on retrouvera ensuite avec Vuur et un frontman bien présent ont lancé de belle manière la soirée.

Scar Symmetry, eux, ont fait monter la température d'un cran avec une puissance vocale, grâce aux deux chanteurs à la voix différente, mais parfaitement en accord avec leur musique très énergique. On flirtait entre le death metal, le prog et le melodic. Parfaitement soutenu par une guitare bien présente, Scar Symmetry est un bon groupe à découvrir pour les fans de ce style de musique. Le public du Trabendo a bien apprécié leur prestation.

Mais c'est surtout Anneke van Giersbergen et Vuur que les spectateurs attendaient avec impatience. Même si, comme je le disais plus haut, le metal progressif n'est pas mon style préféré, je reconnais que la voix d’Anneke combinée au jeu de guitare de Jord Otto à la lead et Ferry Duijsens en second, le tout superbement accompagné par le remuant Johan van Stratum à la basse et le métronome Ed Warby aux drums m'a agréablement surpris en ce début de show.

Quant à Anneke van Giersbergen, c'est vrai que sa voix est magnifique. Tout au long du concert, elle a été parfaite, ni trop haut, ni trop fort par rapport aux sons des instruments, vraiment tout parfaitement en place. Elle n'a pas hésité à beaucoup discuter avec le public, ravi de retrouver ainsi sa chanteuse préférée dans l'intimité du Trabendo. Il est vrai que Vuur était, il y a quelques jours encore, en première partie d’Epica, donc forcément avec moins de proximité avec son public. Mais là, non !

Un bel échange et une chanteuse bien présente pendant mais aussi après le show. Vuur a réalisé une très belle performance et une prestation de grande qualité, pour tous ceux qui aiment et apprécient ce type de metal. Une belle soirée.

Yann Charles – décembre 2017