Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow XAVIER MERLET

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

XAVIER MERLET pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mercredi, 06 décembre 2017
 

A.O.C    
(Autoproduction – 2017)  
Durée 43’42 – 13 Titres

http://xaviermerlet.com   
 
En proposant quatre albums entre 2002 et 2012, Xavier Merlet est parvenu à se faire un nom dans le monde de la chanson française et après cinq longues années d’attente, c’est avec un nouvel effort qu’il revient sur le devant de la scène, ajoutant un spectacle à ce nouvel album et commençant dès à présent à aller le faire vivre sur les routes de France en bonne compagnie. Sans langue de bois et avec un trait d’humour habilement déposé sur des textes clairs dans lesquels il est question de manière récurrente d’intolérance, de rejet de l’autre ou même de racisme, l’artiste nous ramène vers le monde d’aujourd’hui et nous le décrit dans un format en duo où les guitares de Marc Brébion viennent habiller une voix qui sait être tantôt convaincante, tantôt rassurante, inquiétante parfois mais toujours très harmonieuse et surtout très juste. En treize titres, Xavier Merlet nous propose ainsi de faire le grand tour des origines avec « A.O.C », un album qui se fait le reflet d’un monde qui se cherche mais qui ne se trouve plus, un monde où l’on se regarde parfois en chien de fusil sans vraiment essayer de véritablement se voir … On en passe donc par des chansons où il est souvent question d’appartenance, de différences et de toutes les incompréhensions qu’elles entrainent, des chansons dans lesquelles l’artiste s’indigne parfois, plaide d’autres fois, et surtout des chansons dans lesquelles on le sent espérer que l’homme devienne un jour plus humain, plus ouvert, plus tolérant … Ca se traduit par des compositions toutes en nuances et en subtilités, des chansons formidablement humaines et intelligemment engagées comme « Tant pis tant mieux », « Ouille », « Le Gromo », « Variété française », « La recette du bonheur » et bien entendu « J’ai pas peur », des chansons qui une fois réunies font de cette « A.O.C » une superbe démonstration d’éducation civique que l’on devrait mettre en libre-service dans toutes les écoles et tous les collèges. Le monde s’en porterait forcément mieux !