Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow COUSIN HARLEY

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

COUSIN HARLEY pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 05 décembre 2017
 

Blue smoke : the music of Merle Travis    
(Little Pig Records – 2017)  
Durée 40’27 – 12 Titres

http://www.cousinharley.com     
 
Merle Travis aurait eu cent ans en novembre 2017 et ce n’est donc pas un hasard si Cousin Harley, un groupe de originaire de Vancouver sur la Côte Ouest du Canada, lui consacre à l’occasion de cet anniversaire un album dans lequel il reprend onze de ses titres auxquels il ajoute juste une composition hommage à ce maitre du fingerpicking, de la country et du rockabilly. Emmené par Paul Pigat au chant et aux guitares, Keith Picot à la basse et Jesse Cahill à la batterie, Cousin Harley ne va pourtant pas se contenter de jouer purement et simplement la musique du natif du Kentucky et va s’attacher autant que faire se peut à apporter sa propre personnalité et son propre ressenti à des classiques qui n’ont pas pris la moindre ride. Avec un son recherché, des harmonies vocales travaillées avec soin en compagnie de Marc L’Espérance et des arrangements toujours proches de la perfection, « Blue Smoke : The Music Of Merle Travis » dépasse de la tête et des épaules tout ce que l’on range généralement et de manière un peu réductrice dans une case où est inscrit « musique de cowboy » et nous régale du début à la fin de cette quarantaine de minutes de bonnes ondes avec des standards de Merle Travis comme « Deep South », « Sixteen Tons », « Cincinnati Lou », « Dark As A Dungeon » ou encore « Smoke Smoke Smoke That Cigarette ». On appréciera enfin « Rosewood », une composition dédiée à un de ses mentor par Paul Pigat, un artiste qui peut être fier d’avoir à son tableau de chasse quelques belles scènes partagées ave Brian Setzer, James Burton ou encore le Reverend Horton Heat mais aussi pas moins de cinq albums originaux enregistrés avec Cousin Heat. Du bon rockabilly qui réjouira un public très large !