Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LUCKY PETERSON à CLEON (76)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LUCKY PETERSON à CLEON (76) pdf print E-mail
Ecrit par Alain Hiot  
samedi, 02 décembre 2017
 

THE BARNGUYS - LUCKY PETERSON
FESTIVAL BLUES DE TRAVERSE
LA TRAVERSE - CLEON  (76)
Le 25 novembre 2017

http://www.latraverse.org/
http://thebarnguysblues.wixsite.com/thebarnguys
https://www.lucky-peterson.com/

Retrouvez toutes les photos d'Alain Hiot sur http://alain-hiot.com/

Vainqueurs du tremplin 2016, les Caennais The Barnguys revenaient donc cette année comme prévu en ouverture de Lucky Peterson, tête d'affiche de la soirée. Plutôt serrés dans un espace quelque peu réduit entre l'orgue Hammond et la batterie de Lucky Peterson, cela ne les a pas empêché de se mettre très rapidement le public dans la poche avec un set blues-rock bien senti.

Les protégés de Marc Loison vont ainsi nous démontrer, s'il en était encore besoin, que leur victoire de l'an passé n'était certainement pas usurpée. J'avais déjà entrevu toutes leurs capacités lors des inter-plateaux qu'ils avaient assurés de main de maître sur la seconde soirée du festival Bain de Blues en avril, et ce soir n'a fait que confirmer tout le bien que je pense de cette formation.

Malgré le peu de place dont ils disposaient, ils nous ont délivré un vrai bon concert où chacun apporte sa pierre à l'édifice et durant lequel on ne s'est pas ennuyé une seule seconde. Merci Messieurs et à très bientôt sur d'autres scènes, j'irai vous revoir avec grand plaisir.

Lucky Peterson connaît bien cette salle de La Traverse puisqu'il y a joué lors du concert d'inauguration de la salle en 1993, puis y est revenu pour les 10 ans puis pour les 20 ans et ce soir pour la 25ème édition du festival. Avec trois excellents musiciens, il va officier dans un répertoire différent de ce que l'on a l'habitude d'entendre puisqu'il vient de sortir un album hommage à Jimmy Smith et qu'on se situe là dans un domaine très jazz et plus vraiment dans le blues.

Si musicalement tout est extrêmement bien léché et parfaitement interprété, je dois bien avouer que je me suis ennuyé assez vite, non pas que le répertoire ne soit pas bon, bien au contraire, mais à cause essentiellement du côté très statique du show présenté. Heureusement que le trompettiste Nicolas Folmer a donné un peu de peps à un jeu de scène inexistant, avec un superbe guitariste mais jouant assis, ce que j'ai toujours autant de mal à apprécier.

Mais l'important était bien de redécouvrir le répertoire du génial Jimmy Smith avec trois excellents musiciens autour de Lucky Peterson, et le fait que je sois parti assez vite n'avait aucun rapport avec la qualité musicale mais bien avec une scène où il ne se passait visuellement pas grand-chose.

Alain Hiot – novembre 2017