Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LARA & THE BLUZ DAWGZ

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LARA & THE BLUZ DAWGZ pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 13 novembre 2017
 

Out here in the blue    
(Lock Alley Music – Blind Raccoon – 2017)  
Durée 42’30 – 11 Titres

http://www.laraandthebluzdawgz.com
https://www.facebook.com/laraandthebluz.dawgz  
 
Lara & The Bluz Dawgz, c’est une véritable histoire d’amour qui a permis à différents musiciens originaires de différents endroits d’Amérique du Nord de se rejoindre du côté de Nashville pour donner naissance en 2012 à une belle aventure musicale qui en arrive déjà aujourd’hui à son troisième album. Mais c’est également une belle histoire de couple puisque Lara Germony et son bassiste de mari Gregg Germony mais aussi leurs complices Al Rowe aux guitares, Reggie Murray au sax et à l’orgue Hammond, Dan Nadasdi aux claviers et Carlos Ruiz à la batterie emmènent aujourd’hui le mouvement dans une direction qui les conduit à proposer un blues qui se teinte habilement de rhythm’n’blues mais aussi de jazz. Soutenus par une véritable section de cuivres, Lara & The Blues Dawgz laissent donc leur musique papillonner aux divers points de rencontre des musiques noires américaines et c’est en rapportant des ambiances qui rappellent les clubs de jazz de New York mais aussi ceux de New Orleans, de Chicago et de Memphis que le groupe va nous proposer une musique qui sait mélanger avec intelligence ses côtés les plus bruts aux côtés les plus luxueux. De ce formidable melting pot se détachent forcément des titres pleins de saveur et d’un « Easy Come, Easy Go » à un « Catch Me If You Can », d’un « Walk Away » à un « Custom Made » ou d’un « Love Slips Away » à un « Wrong Question », ce sont toutes les couleurs et toutes les saveurs d’une musique travaillée avec le cœur et l’âme qui se détachent d’un album où chacun des musiciens brille individuellement sans pour autant nuire à la cohésion d’ensemble du groupe. Ajoutez à cela une voix particulièrement riche et des intonations un tantinet aguicheuses et vous avez avec « Out Here In The Blue » un album capable de se hisser très haut dans un environnement où les bonnes choses ne manquent pas. L’essayer, c’est l’adopter !