Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow JAZZ ENTRE LES DEUX TOURS à LA ROCHELLE (17)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

JAZZ ENTRE LES DEUX TOURS à LA ROCHELLE (17) pdf print E-mail
Ecrit par Philippe Archambeau  
jeudi, 12 octobre 2017
 

JAZZ ENTRE LES DEUX TOURS
LA ROCHELLE (17)
Du 3 au 7 octobre 2017

http://mathiaslevy.fr/
http://www.didierlockwood.com/
http://akoda.e-monsite.com/
http://www.rhodascott.com/
http://www.ericlegnini.com
http://chinamoses.com/

Jazz entre les Deux Tours est une vraie institution à La Rochelle, le festival fêtait cette année ses vingt ans. Le festival a vu passer au gré des années entre autres Lucky Peterson, John Scofield, John Mayall, Biréli Lagrène, Christian Escoudé et bien d’autres artistes.

Mardi 3 octobre, je me rends donc dans le quartier de Mireuil, pour voir Mathias Levy en trio à l’Espace Giraudeau, salle baptisée ainsi en hommage à Bernard Giraudeau, acteur originaire de La Rochelle, et superbe salle que je ne connaissais pas. Ce jeune violoniste qui a déjà joué avec des pointures a rendu hommage lors de ce premier concert d’ouverture à Stéphane Grappelli, et nous a présenté les thèmes enregistrés sur son nouveau disque. On a eu entre autres le thème issu du film « Milou en Mai ».

Mathias Levy était accompagné de Jean Philippe Viret à la contrebasse qui a accompagné Stéphane Grapelli et du guitariste- violoncelliste Sébastien Giniaux. Après un premier set, c’est le directeur artistique du festival, Mr Didier Lockwood himself, qui nous a fait une improvisation au violon électrique, seul en scène, toujours en hommage à Stéphane Grappelli qui avait rejoint en son temps Pink Floyd en studio pour un enregistrement. Mathias Lévy et son trio ont rejoint Didier Lockwood ensuite pour une reprise de « The Kid ». Une première belle soirée que le nombreux public a appréciée.

Vendredi 6 octobre, retour à l’Espace Giraudeau pour une soirée qui m’a permis de découvrir le groupe Akoda, originaire de Bordeaux. Un jazz contemporain emmené par la pianiste Valérie ChaneTef, que j’espère revoir rapidement en live. Après un petit entracte, c’était à Rhoda Scott et son orgue Hammond de nous enchanter. A près de 80 ans, toujours souriante, elle nous a enthousiasmés par son jeu dans la lignée entre autres de Jimmy Smith.

Samedi 7 octobre, c’est la salle de La Sirène qui accueille Jazz entre les Deux Tours, tout d’abord avec le duo Hypnotic Octopulse composé de Franck Jaccard au piano et de Carl Schlosser saxophone et flûte.

C’est Eric Legnini qui a conclu ce festival en nous présentant son projet Waxx Up soul et funk. Il avait invité deux chanteuses à le rejoindre, Anaelle Potdevin et China Moses. China Moses a enthousiasmé le public. Eric Legnini a fini le concert par une demi-heure de jazz fun et un final avec les deux chanteuses.

Une soirée très réussie qui concluait ce vingtième festival, merci à Laurent Pironti, président de l’association Jazz entre les Deux Tours et à toute l’équipe de bénévoles qui permet à ce festival de continuer sa route. Vive 2018 !

Philippe Archambeau – octobre 2017