Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LES FOUTEURS DE JOIE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LES FOUTEURS DE JOIE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 10 octobre 2017
 

Des étoiles et des idiots     
(L’Autre Distribution – 2017)  
Durée 59’04 – 22 Titres

http://www.fouteursdejoie.fr/            
 
Une vingtaine d’années d’amitié qui a commencé au théâtre pour mieux continuer dans les salles de concerts et les festivals où Les Fouteurs De Joie ont donné quelques huit centaines de spectacles dans lesquels ils mélangent la musique, la poésie et même le cirque … Un premier album paru en 2012 qui les emmènera jusqu’à la Réunion mais aussi à la Fête de l’Huma et au Festi’Val de Marne et enfin dans des lieux intimistes comme le Cabaret Sauvage et dans nombre de théâtres municipaux de province … Elle n’est pas commune l’histoire de cette formation dans laquelle on retrouve les cinq voix de Christophe Dorémus, Nicolas Ducron, Alexandre Léauthaud, Laurent Madiot et Tom Poisson, chacun se repassant de l’un à l’autre les banjos, ukulélés, contrebasses, clarinettes et autres percussions pour mieux distiller du bonheur, du plaisir et tant d’autres bonnes choses encore ! En 2017, Les Fouteurs De Joie reviennent spontanément sur le devant des bacs avec un second effort à leur image, « Des étoiles et des idiots », les étoiles étant présentées comme le fil conducteur de l’ouvrage tandis que les cinq complices enfilent bien volontiers les costumes des idiots en question pour nous entrainer à travers une vingtaine de titres écrits par les uns et les autres mais aussi deux adaptations, la première de Jimmie Rodgers à qui ils empruntent « In The Jailhouse Now » et la seconde des Allemands de Trio dont ils revisitent avec malice l’anachronique « Da Da Da ». De la chanson un peu folk jusqu’à la chanson qui ne se pose pas de question en passant par des morceaux aux accents jazzy ou même carrément rock, Les Fouteurs De Joie ont fait le pari de prendre la vie du bon côté et ils vont nous le prouver à grand renfort de titres comme « Adieu Berthe », « A la baraque à frites », « Le karaoké », « Amour et myopie », « Engage moi », « Les saisons de l’amour », « Suzy » ou encore « On mord dedans », des chansons qui dansent, qui swinguent, qui chantent ou simplement qui interpellent, le plus important restant que le résultat d’ensemble soit impeccable, et il l’est ! On pourrait sans doute en parler des heures mais en fait le mieux, c’est d’aller s’en rendre compte par soi-même lors d’un des nombreux spectacles qui emmèneront le quintet sur les routes de France au moins jusqu’à l’été prochain ! La joie sera de la partie, forcément …