Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

DEBADEMBA pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 19 septembre 2017
 

Sanikoya     
(Dankama – InOuïe – 2017)  
Durée 39’12 – 8 Titres

https://www.facebook.com/debademba          
 
Projet porté par le guitariste Abdoulaye Traoré, Debademba est un collectif d’artistes d’Afrique de l’Ouest qui prône l’amitié des peuples et l’absence de tension dans les relations entre humains, le « Sanikoya », une tradition moyenâgeuse qui a malheureusement tendance à disparaitre avec la montée des extrémismes dans la région. Après deux albums bien accueillis par la critique, Debademba confirme donc avec cet ouvrage à la démarche philosophique mais au contenu très varié puisque des rythmes traditionnels du Cameroun, du Burkina Faso, du Mali et de la Côte d’Ivoire jusqu’au blues rock, chaque morceau est une nouvelle source d’émerveillement. Mohamed Diaby au chant, Bisou Bass à la basse, William Ombe à la batterie et Adama Bilorou aux percussions mais aussi divers invités comme Virno Nova aux guitares, Malaika Lokua aux chœurs et Valentin Ceccaldi au violoncelle ou encore à Ben L’Oncle Soul qui fait des apparitions aux voix sur deux titres, c’est en nous offrant un grand tour des diverses sonorités anciennes et modernes de l’Afrique qu’Abdoulaye Traoré nous présente des titres pleins de sens et de messages comme « Dakama » (aide toi et le ciel t’aidera), « Boinofai » (ne cherche pas à changer les gens) ou encore « Saikain » (avec volonté et courage on peut réussir » mais aussi deux hommages à « Mandela » et plus largement aux femmes avec « Ah les Femmes ». A la fois dansant et festif mais aussi profond et positif, « Sanikoya » ne manquera pas de réjouir les amateurs de rythmes chauds et colorés et il y a fort à parier que la salle s’embrasera très rapidement lors du concert de sortie de l’album qui aura lieu le 22 septembre au Flow à Paris. Qu’on se le dise !