Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow HOWLIN’ MACHINES

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

HOWLIN’ MACHINES pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
dimanche, 10 septembre 2017
 

Fever     
(One Hot Minute – Wagram – 2017)  
Durée 23’05 – 7 Titres

https://www.facebook.com/howlinmachines/         
 
Jeune trio francilien créé à l’aube du dernier hiver, Howlin’ Machine a été biberonné au blues, au rock et au stoner et ça se ressent forcément dans une musique qu’ils jouent avec le cœur et avec les tripes, s’attachant à mettre dedans des relents qu’ils ont pioché au fil des ans chez leurs ainés de Black Sabbath, de Led Zeppelin, d’AC/DC ou encore des Queens Of The Stone Age ! Les premières scènes aidant pour se trouver un noyau de fans, ces trois garnements d'à peine plus de vingt ans de moyenne d’âge qui se sont connus sur les bancs du lycée à Créteil ont finalement choisi de se fendre d’un premier EP pour mieux réussir à prendre leur envol avant de se lancer dans un album et s’ils avouent avoir d’ores et déjà la matière suffisante pour la suite, c’est avec parcimonie mais non sans puissance et sans énergie qu’ils viennent nous décalaminer les conduits auditifs avec un son qui fleure bon la combinaison Gibson / Marshall avec en prime pour les puristes quelques vieilles lampes bien grasses en appui. En seulement sept titres et un peu plus d’une vingtaine de minutes, Howlin’ Machine nous propose le grand tour de ses influences mais aussi de son talent avec quelques bombes dans le genre d’un tittle track qui porte bien son nom tant il est fébrile et fiévreux mais aussi avec des craqueries ultimes comme « For You », « Worst Nightmare / Sweetest Agony » ou encore « Down’n Higher » qui vous donnent des fourmis dans les jambes tant il y a de feeling et de fun à l’intérieur. Véritable révélation, ce tout nouveau groupe qui n’en est qu’à ses premiers balbutiements réussit déjà à créer un véritable évènement autour de la sortie de cette rondelle, tant et si bien que l’on se sent irrésistiblement attiré par tout ce qui gravite autour du trio, à commencer par un concert puisque tous les témoins des précédentes sorties en live du groupe ne tarissent plus d’éloge à son sujet. Et si on tenait là le grand groupe français de demain …