Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Concerts arrow FESTIVAL BLUES EN LOIRE : 4ème CHALLENGE BLUES FRANCAIS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

FESTIVAL BLUES EN LOIRE : 4ème CHALLENGE BLUES FRANCAIS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 18 août 2017
 

4ème CHALLENGE BLUES FRANÇAIS
FESTIVAL BLUES EN LOIRE
LA HALLE AUX GRAINS – LA CHARITE SUR LOIRE (58)
Le 16 aout 2017

http://www.franceblues.com
http://www.lechatmusiques.com/  

Après avoir posé ses valises respectivement au Sonograf’ dans le Vaucluse en 2014, au Cahors Blues Festival en 2015 et aux Rendez-Vous de l’Erdre à Nantes en 2016, c’est à La Charité sur Loire et dans le cadre du Festival Blues En Loire que le Challenge Blues Français, quatrième du nom, s’installe cette année. Organisée en collaboration avec France Blues, cette manifestation annuelle a pour but de désigner les représentants français aux divers concours internationaux, à savoir l’International Blues Challenge qui se déroulera à Memphis à la mi-janvier 2018 et l’European Blues Challenge organisé début mars 2018 à Hell, en Norvège.
    
C’est donc dans l’atmosphère surchauffée de La Halle Au Grain, superbe salle qui sert de QG et de cantine aux bénévoles et aux artistes de Blues en Loire, que se s’affrontent ce soir en toute amitié et devant un jury composé de six personnalités de la musique en général et du blues en particulier six formations issues des présélections qui se sont déroulées en début d’année. Ce sera bientôt à The Blue Butter Pot d’essuyer les plâtres, tâche ingrate s’il en est, mais c’est avec beaucoup de savoir-faire et au moins autant d’énergie que le duo breton s’y attachera, trouvant dans sa formule guitare-batterie une véritable originalité qui mettra le public dans le ton de la soirée ! Un look atypique, un répertoire qui ne l’est pas moins et surtout un équilibre parfait entre force, finesse, humour et sérieux, The Blue Butter Pot présente toutes les qualités et tout le charme d’un one man band, mais à deux, ce qui apporte forcément un plus non négligeable.

C’est le jeune artiste de blues qui monte actuellement et il ne va pas se priver de le démontrer avec un set bien pensé puisque Flo Bauer qui entre en scène ensuite ne fera aucune faute ce soir. La guitare bien en place, la voix travaillée avec une réelle intelligence, une section rythmique faite de deux vieux briscards de la scène blues nationale, le trio prend de plus en plus d’envergure au fur et à mesure de ses sorties en live et c’est en multipliant les tremplins et autres challenges que le Flo Bauer Project commence à monter en régime et à se faire un nom. Récemment croisé à Cahors, bientôt présent aux Rendez-Vous de l’Erdre, les Alsaciens commencent à se fait remarquer sur des scènes de plus en plus reconnues et de plus en plus valorisantes et ça ne manquera pas de payer très rapidement.

On repart ensuite vers une formule en duo avec Wild Time, un projet emmené par le phénoménal Mathis Haug et soutenu par le non moins exceptionnel Stephan Notari qui délaisse ce soir ses percussions maison pour s’asseoir derrière une batterie plus conventionnelle. Véritable pile atomique, Mathis n’en finit plus de sauter, de se dépenser et de distiller une musique passion sur quelques cinq centaines de spectateurs qui n’en reviennent pas de voir deux musiciens développer autant de puissance et de fougue qu’un groupe tout entier. A fond dans son set, le duo dépassera même de quelques secondes la dose prescrite de 25 minutes, ce qui ne manquera pas de réjouir l’assistance bien entendu, mais qui lui vaudra également une petite pénalité au moment de faire les comptes.   

Ils sont là presque en voisins puisqu’ils viennent de Clermont Ferrand, mais ce n’est pas pour jouer les attractions régionales qu’Aurélien Morro & The Checkers montent sur la scène de Blues en Loire aujourd’hui puisque le guitariste virtuose nous attaque immédiatement de front en nous servant un très bon Chicago blues dans lequel il dépose de temps à autres des grappes de funk et de soul et même une pointe de Memphis sound qui fait plaisir à entendre. Une section rythmique irréprochable, des claviers toujours très à propos, des compositions recherchées, les Auvergnats nous sortiront ce soir le grand jeu et c’est en terminant avec un « Down In Memphis » quelque peu prémonitoire que les Checkers finiront de plier un set aux limites de la perfection !

Venu ce soir en duo avec un percussionniste, Slawek tarde quelque peu à se mettre en place et vient finalement nous présenter un spectacle qui suit son histoire personnelle, une prestation qui va « D’Est en Ouest » et qui en passe par quatre langues différentes. Traversant les diverses couleurs du blues, Slawek nous emmène de Pologne jusqu’aux Balkans, fait un détour par la Turquie ou encore par la Jamaïque et finit par nous emmener vers la Bretagne où il est aujourd’hui installé, proposant au bout de la route un show à la fois complexe et complet dans lequel les multiples changements d’instruments et de sonorités finiront par perdre un peu une assistance surprise par tant de mouvement en trop peu de temps ! Une heure ou plus n’aurait pas été de trop pour une telle découverte …

C’est Kathy Boyé & The DTG Gang qui se chargeront de refermer la soirée avec une prestation complète durant laquelle la chanteuse nous proposera du blues pur jus en s’affranchissant volontairement de son autre répertoire où elle excelle, le gospel. Passant tour à tour du micro à l’harmonica ou au clavier, celle que l’on découvre de plus en plus souvent en véritable blueswoman fera quelques belles étincelles dans une salle qui apprécie le jeu précis et puissant de Mister Tchang, indéboulonnable à la guitare, mais aussi d’un groupe plein de cohésion qui arrive sur scène avec un projet qui tient parfaitement la route. De quoi finir de mettre tout le monde à terre et de donner à l’assistance l’envie d’attendre la proclamation des résultats.

Après quelques minutes de compilation des votes et une rapide délibération, le jury composé de David Baerst (Sur la route 66 ), Gilles Boncour (Eden District Blues), Antoine Bos (AJC-Jazz), Nicolas Brisset (Sacem Bourges), Jack Garcia (La Maison du Blues) et Patrick Sibili (Blues Pourpre) décernera les trois prix de ce 4ème Challenge Blues Français et décidera d’envoyer Mathis Haug et Aurélien Morro & The Checkers se produire à Memphis à l’International Blues Challenge, respectivement dans les catégories Solo/Duo et Groupes. L’honneur de représenter la France à l’European Blues Challenge à Hell en mars prochain reviendra pour sa part à Kathy Boyé & The DTG Gang.

Le temps de remercier toute l’équipe de Blues en Loire et de prendre le verre de l’amitié avec les six groupes participants et il sera bientôt temps de partir prendre un peu de repos après une journée qui a tenu toutes ses promesses et plus encore ! Demain sera un autre jour et le blues continuera de résonner dans La Charité sur Loire jusqu’à la fin de la semaine avec une programmation aussi ambitieuse qu’originale … C’est à ce prix que les organisateurs réussissent à fédérer un public composé pour plus de sa moitié de personnes venues de toute la France et de l’étranger tout en intégrant dans leur équipe de bénévoles des réfugiés accueillis en hôtes dans la ville et aujourd’hui parfaitement intégrés à la population. Une preuve de plus s’il en fallait que le blues a un rôle social fort et qu’il est un véritable langage universel !

Fred Delforge – aout 2017