Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow SCOTTIE MILLER BAND

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

SCOTTIE MILLER BAND pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 04 août 2017
 

Stay above water    
(Frank Roszak Promotions – 2017)  
Durée 49’07 – 12 Titres

http://www.scottiemiller.com      
 
Trois tournées en tant que pianiste de Ruthie Foster ont fait de ce singer/songwriter américain une figure de proue du blues qui a au passage été admise au Minnesota Blues Hall Of Fame et c’est en puisant ses influences dans le blues, le gospel et le rhythm’n’blues de New Orleans que Scottie Miller nous dévoile un nouvel effort sur lequel on remarque la présence de Patrick Allen aux guitares, Dik Shopteau à la basse et Mark O’Day à la batterie mais aussi une section de cuivres faite de Larry McCabe au trombone, David Eilant au sax ténor, Scott Snyder à la trompette et John Croarkin au sax baryton et enfin l’intervention vocale de Ruthie Foster sur un titre. Pianiste plein de talent, Scottie Miller n’en renonce pas moins au fait de laisser beaucoup d’espace à ceux qui l’accompagnent et ce sont finalement des trésors de blues partagés entre finesse, solidité et spontanéité que nous réserve ce « Stay Above Water » avec des titres qui fleurent bon les bayous de Louisiane mais qui remontent aussi de temps en temps les rives du Mississippi pour nous faire profiter de leur passion pour le blues du Delta et même celui de Memphis, voire parfois celui de St Louis ou de Chicago. On appréciera autant les titres bien remuants que les blues ballads tirées à quatre épingles, des morceaux comme « Burned All My Bridges », « Keep This Good Thing Going », « Falter », « It Better Groove », « Guardian Angel », « It’s What You Do » ou encore « Rippin’ And Runnin’ » réussissant à chaque fois à nous faire ressentir de nouvelles émotions, de nouvelles sensations. Fils spirituel de Dr John qui se serait encanaillé au contact d’artistes comme les Rolling Stones, le Scottie Miller Band nous livre cet été un album auquel on n’a pas fini de s’attacher tant il est réussi. Voilà de quoi laisser le bon temps rouler jusqu’à plus ne savoir qu’en faire !