Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow ONE LIFE ALL-IN

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

ONE LIFE ALL-IN pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 29 juin 2017
 

The A7 session   
(Rust & Blood Records – 2017)  
Durée 16’46 – 7 Titres

https://www.facebook.com/onelifeallin/
          
C’est après avoir été invité à chanter sur un album du groupe lyonnais Seeker Of The Truth que Don Foose a eu envie de poursuivre l’expérience et de continuer à travailler avec Franco à la basse et Clem aux guitares, le créateur des Spudmonsters et de Run Devil Run y voyant l’opportunité de créer un projet parallèle original et intéressant. Quelques démos plus tard, c’est en intégrant le batteur Kevin Foley (Sepultura, Abbath, Benighted) au projet One Lie All-In que le quartet franco-américain partira en studio pour y immortaliser sept titres sobrement réunis sous la bannière de « The A7 Session » et aujourd’hui publiés par Rust & Blood Records. Véritable concentré de hardcore, la rondelle nous fait passer un gros quart d’heure en bonne compagnie et nous permet de découvrir des titres parfois lourds et appuyés comme cette « Intro » d’une quarantaine de seconde qui lance un titre issu du même tonneau, le bien nommé « All In » qui devrait rapidement devenir l’hymne du combo. On en passe ensuite par des pièces plus nerveuses et plus purement metal, voire même heavy, des compos comme « Walk Away » et « Don’t Give Up » qui vont encore monter d’un cran pour nous emmener de force vers d’autres brûlots dans le genre de « Won't Die With Regrets », « Beats The Daylights Outta Me » et enfin le sur-speedé « Change » qui referme l’ouvrage en lui donnant un très fort gout de reviens-y ! Avec ses guitares bien placées et sa rythmique de furieux, avec sa voix qui fait bien plus que la figuration, One Lie All-In s’inscrit dans la lignée de ces groupes qui ne vont pas se contenter de jouer les seconds couteaux. De là à dire qu’ils seront très vite sous les feux de la rampe, il n’y a qu’un pas qu’on peut franchir sans trop d’hésitation ! Passer à côté sans remarquer cette tuerie serait une erreur …