Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow THE MOJO STARS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE MOJO STARS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 14 avril 2017
 

Under the influence
(Autoproduction – 2017)  
Durée 46’12 – 11 Titres

http://www.themojostars.com       
 
Formé du côté de Vancouver il y a une dizaine d’années, The Mojo Stars est un groupe qui n’a pas perdu de temps et qui a tout de suite fait son trou sur la scène de la Côte Ouest du Canada grâce à une musique solidement ancrée dans le blues et dans la soul mais très intelligemment pimentée de rock et de swing ! Tellement parti vite qu’il a failli imploser en vol, le combo a fort heureusement réussi à remettre les choses à plat et c’est en faisant évoluer leur line up pour mieux affirmer leur force que Randy Clarke au chant, Mark Rankin aux guitares, Tom Gould au saxophone, Rob Marr à la basse, Shawn Soucy à la batterie, Kenny Boychuck au B3 et Steve Soucy aux claviers reviennent cette année avec un nouvel album qui, à l’image de son prédécesseur, ouvrira les portes des playlists américaines mais aussi européennes à The Mojo Stars. Habitués des grandes scènes, les Canadiens s’attachent à composer leurs morceaux pour les offrir au public en mettant les petits plats dans les grands et ce n’est pas un hasard si « Under The Influence » nous dévoile plus de la moitié de ses titres en live, un exercice que le groupe maitrise avec une aisance impressionnante. Au risque de se disperser voire même parfois de perdre l’auditeur en cours de route, le groupe en passe par des morceaux soul à souhait que l’on jurerait sortis de chez Stax il y a quatre ou cinq décennies, par des pépites bien rock avec leurs riffs taillés à l’emporte-pièce, par des trésors de rhythm’n’blues à faire se damner les plus endurcis et même par quelques petites craqueries dans lesquelles on sent autant le swing et le jump que les prémices du rockabilly. Difficile pourtant de ne pas se laisser convaincre par « Under The Influence » puisque du tittle track jusqu’à « You Don’t Know Me And I Wish You Would », on croise de fort belles choses dans le genre de « 26 Banks », « Lost Love » ou « I Ain’t Feeling As Good As I Look » qui plaident clairement en la faveur de The Mojo Stars ! A essayer d’urgence …