Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow MATMATAH à L'OLYMPIA (75)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

MATMATAH à L'OLYMPIA (75) pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
samedi, 11 mars 2017
 

GRAND PALLADIUM – MATMATAH
L’OLYMPIA – PARIS (75)
Le 2 mars 2017

https://www.facebook.com/grandpalladium/
http://www.matmatah.com/

Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur http://www.captured-live.fr/  

Remerciements : Louis (Chakalaka) merci pour tout mon ami, Julien, Matmatah, L'Olympia.

Neuf ans qu'ils avaient jeté l’ancre ! Neuf ans que tout le monde se demandait si un jour on retrouverait Matmatah sur une scène. Neuf ans déjà … Et voilà qu'en cette année 2017, les Bretons ont décidé de revenir sur les planches pour le plus grand plaisir de leur nombreux, très nombreux fans. Et non seulement ils reviennent pour une tournée qui va s'avérer réussie, la plupart des dates affichant déjà complet, mais ils sont surtout de retour avec un nouvel album, « Plates Coutures », où l'on retrouve toute leur verve, leur ironie, leur mordant et leur patte particulière, que ce soit au niveau des textes autant que de la musique.

Quelle place plus belle que L'Olympia pour fêter un retour que beaucoup attendaient depuis tant d'années. C'est donc dans une salle archi pleine, les places étant parties en 2 jours seulement, que Tristan Nihouarn, Éric Digaire, Benoît Fournier et Emmanuel Baroux à la guitare ont donné rendez-vous à leur public. Avant de les retrouver, c'est un duo breton également qui ouvrait le bal : Grand Palladium. Une petite demi-heure avec les Brestois qui nous ont proposé quelques compositions à la fois folk et rock et de jolis textes. Une belle entrée en matière.

Mais tout le monde était là pour Matmatah et dès leur arrivée sur les planches, les drapeaux bretons ont fleuri çà et là dans L'Olympia et quelques « Ici c'est Brest » ont également retentit. On a bien senti que malgré leur expérience, l'évènement semblait les bloquer un peu, et il leur a quand même fallu quelques morceaux pour se libérer totalement. Mais dès lors on a retrouvé le Matmatah qu'on aime avec un son caractéristique, leur énergie et leur humour.

La set list est composé des titres de leur dernier album, mais, bien entendu, des morceaux qui ont fait d'eux ceux qu'ils sont devenus aujourd'hui. Et c'est vrai que les « Emma » et « Lambe » par exemple ont été l'occasion de grands moments de communion entre le public et les musiciens. Un Olympia en feu à certains moments, plus attentifs à d'autres avec des chansons aux textes plus engagés, plus profonds, plus acides. Mais la fin du concert sera puissante et énergique avec en apothéose « L’Apologie » qui restera un des très grands moments de cette soirée. Puis un second retour sur les planches plus intimes pour les spectateurs qui étaient restés devant la scène.

Voilà, que rajouter de plus si ce n'est que cela a été un réel plaisir de retrouver ce groupe qui nous a tant plu il y a quelques années, et qui continue de nous enchanter même avec le temps qui est passé depuis leurs premiers albums. Bon, ce n'est pas très objectif car quand on est fan depuis le début on a toujours tendance à trouver que tout était bien. Eh bien ce fût le cas cette fois encore ! En tous cas, s’il y a un concert à faire cette année, c'est bien Matmatah, pour passer vraiment un très bon moment et surtout pour vous faire plaisir. Ils passeront forcément près de chez vous !

Yann Charles – mars 2017