Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

FESTIVAL JAZZ AND BLUES à LEOGNAN (33) pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 06 juin 2016
 

FESTIVAL JAZZ AND BLUES LEOGNAN - 21ème EDITION
HALLES DE GASCOGNE – LEOGNAN (33)
Le 4 juin 2016

http://www.jazzandblues-leognan.fr

Retour vers les Halles de Gascogne où, après  avoir accueilli l’Assemblée Générale Annuelle de France Blues, le Festival Jazz And Blues Léognan, 21ème du nom, s’offre ce soir une soirée de prestige avec pas moins de trois formations au programme, et non des moindres. L’atmosphère surchauffée de la salle invite le nombreux public à aller se restaurer du côté du food truck dans la cour et c’est un petit millier de personnes qui viendra se régaler au son de la note bleue dans cet évènement qui fait figure de référence dans la région de Bordeaux et bien au-delà.

On commence avec Electric Boots, un trio qui a pour originalité de s’appuyer sur trois des musiciens de Foolish King pour proposer une création guitare / orgue Hammond / batterie pour le moins réjouissant puisque le résultat n’est pas sans faire penser à ce que propose actuellement une pointure comme Raphael Wressnig. Des morceaux soignés et des compositions inspirées, une pointe de jazz installée avec beaucoup d’intelligence dans un blues au sens large du terme et enfin une véritable envie de prendre du bon temps, voilà trois quarts d’heure d’une entrée en matière qui n’auront certainement pas laissé l’assistance sur sa faim !

A peine le temps de se remettre de nos émotions que voilà déjà Soul Serenade qui arrive pour nous proposer son hommage à Aretha Franklin mais aussi et surtout à la soul en général, avec des œillades appuyées à Stax et à la Motown. Un passage jazzy un peu technique en cours de route aurait presque pu faire retomber la pression mais c’est porté par Emilie Hedou, sa chanteuse à la voix de velours et au charisme impressionnant, que le groupe agréablement soutenu par ses cuivres nous emmènera vers un répertoire d’une rare richesse et d’une teneur musicale proche de la perfection. Habitué du circuit des festivals de jazz, Soul Serenade aura ce soir encore trouvé la recette pour se mettre le public dans la poche et c’est sous les vivas de la salle que le groupe finira par prendre congé de nous, non sans regret !          

Juste avant son départ pour une tournée au Japon, Lisa Simone donnera ce soir son dernier concert en France à Léognan devant une salle qui est majoritairement venue pour elle mais qui n’a pas boudé son plaisir pour les deux premières parties qui lui ont été offertes. Portée par un groupe où l’on reconnait Hervé Samb aux guitares, Reggie Washington à la basse et Sonny Troupé aux percussions, la diva va nous entrainer dans un répertoire où l’héritage de sa mère est bien présent mais dans lequel elle met également beaucoup d’elle-même pour creuser son propre sillon. L’assistance ne s’y trompe pas et même si le spectacle ressemble plus à une grosse machine bien huilée qu’à un véritable moment de spontanéité, on sent bien que tout le monde fait le job avec un véritable plaisir et une féroce envie de donner le meilleur de lui-même.

Quelques jolies touches de percussions pour faire patienter jusqu’au rappel et un sympathique détour vers « Work Song », la version originale du « Sing Sing Song » rendue célèbre en France par Claude Nougaro, il n’en faudra pas plus pour que les Halles de Gascogne finissent le concert debout avant de foncer vers le coin de la scène où Lisa Simone se prêtera de bon gré au jeu des dédicaces après un concert qui aura tenu toutes ses promesses. A l’heure où le public peine à se rendre sur les concerts pour diverses raisons plus ou moins légitime, l’Association Jazz And Blues Léognan a prouvé ce soir encore qu’avec une programmation de qualité et une ambiance conviviale, on pouvait afficher complet !
 
Fred Delforge – juin 2016