Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LAX'N BLUES FESTIVAL - 14ème EDITION pdf print E-mail
Ecrit par Sylvie Bosc  
mardi, 12 avril 2016
 

LAX’N BLUES FESTIVAL
MELLINE – TIO MANUEL – BAND OF FRIENDS – WASHINGTON DEAD CATS – TOXIC FROGS
SALLE MUNICIPALE – LAX (12)
Le 26 mars 2016

http://laxnblues.com/
http://mellanesia.wix.com/mellazik
http://www.tiomanuel.com/
http://www.bandoffriends.eu/
http://www.toxic-frogs.com/
http://www.washingtondeadcats.com/

Retrouvez toutes les photos des concerts sur : http://sylbmonoeil.com/portfolio/culture-et-spectacle

Remerciements : Didier, Jean Baptiste, Olivier et Joël.

Sébastopol avait ouvert la brèche l’année dernière en proposant une master class pour les plus jeunes, cette année c’est à l’artiste Melline de reprendre le flambeau en permettant à nos chères têtes blondes aveyronnaises de vivre l’expérience de la scène le temps d’un festival, et quel festival !! C’est donc avec l’école de Lax et la classe de CM1 de Baraqueville que Melline, accompagnée de sa guitariste Johanne Johs, ouvrira les portes de la 14ème édition de Lax’n Blues.
Un concert plein d’enthousiasme, de rock et de sourires, en particulier ceux des parents venus en nombre admirer et écouter leur progéniture faire ses débuts sur scène, The Voice n’a qu’à bien se tenir, le but étant de sensibiliser les enfants à la musique au contact d’artistes, expérience inespérée lorsqu’on on voit tous ces pseudo chanteurs et chanteuses naitre des téléréalités, nous étions donc l’espace de quelques minutes dans le vrai, l’authentique, merci Melline !

Une programmation très éclectique cette année à Lax, on sait d’ores et déjà que çà va bouger jusque tard dans la nuit ! 20 heures : Tio Manuel entre en scène accompagné de ses musiciens Leon à la batterie et Emmanuel Saunier à la basse. Un blues aux effluves hispaniques jusqu’à des paroles en Espagnol pour certains morceaux, la référence aux textes d'Ian Ottaway, un blues rock parfois jazzy parsemé de quelques notes d’harmonica, voilà le programme de l’artiste. « My Blue Wild Eyed Child », « Outrage », « La Vuelta » ou encore cette reprise de Neil Young magnifiquement interprétée, « Cortez The Killer », bref un Tio Manuel à la hauteur de sa réputation de bluesman accompli !

Fin du concert de Manuel c’est à l’inter-plateau 2016 de prendre le relai et cette année nous aurons droit à un punk rock celtique mené de main de maître par un groupe 100% féminin. Les Toxic Frogs prendront donc le contrôle de la salle de concert où se mêleront rythmes enflammés et musique des plus festives.

Toxic Frogs, c’est un style créatif tant au niveau sonore qu’artistique. Julia, Ella, Elvina et Lydie assurent le show durant les deux temps de la soirée entrainant le public dans un délire incroyable qui n’hésitera pas à venir danser devant elles !

23 heures : L’ambiance est à son comble lorsque Band of Friends annonce la couleur ! Armés de leurs guitares dont une est la parfaite réplique de celle du regretté Rory Gallagher, Marcel Scherpenzeel et Gerry McAvoy envoient les décibels, le public de Lax est comme envouté, il ne manquait plus que le rythme effréné de la batterie du talentueux Ted McKenna pour que l’ambiance soit à son comble.

Une incroyable prestation, la maîtrise des instruments, le feeling avec le public et leur musique voilà ce qui fait qu’un festival comme celui de Lax doit perdurer, Band Of Friends aura été un de mes meilleurs concerts sans compter la gentillesse et la simplicité de nos trois artistes.

2 heures du mat’ … Parce que toutes les bonnes choses ont une fin, c’est aux délirants Washington Dead Cats de faire leur apparition sur la scène brulante du festival 2016. Une apparition des plus remarquées, oscillant entre un rockabilly déjanté et un punk assumé, le son des Wash est plutôt décapant, en témoigne le public des premiers rangs qui en aura pour son argent, Mat Firehair se payant le luxe d’un bain de foule laxois !

Trente ans d’expérience et pas une ride, toujours le même savoir faire mais en mieux, à croire qu’ils vieillissent comme le bon vin (ou une bonne bière !), et c’est  sans compter sur le talent des musiciens, Angela, Adrien, Carlos, Jeje, SeaweedYo, valeurs sûres pour un groupe qui n’est pas prêt de s’arrêter au vu de l’engouement du public même à cette heure tardive et aux méfaits du décalage horaire que nous subissons à chaque édition.

Une fois encore ce festival aveyronnais connu et reconnu de tous aura démontré qu’avec passion et ténacité il est possible de proposer un spectacle de qualité sans être aux portes de la Capitale ni d’une grande ville, il donc important de donner les moyens humains et matériels pour que résonne encore le blues au cœur de nos campagnes !! Et bien évidemment, que serait l’évènement sans ces « petits hommes et femmes en noir » ? Car oui, cette année c’était en noir !! Tous ces nombreux bénévoles qui au fil des ans donnent de leur temps pour nous offrir une belle soirée ? Un grand merci à vous tous et à l’année prochaine !!

Sylvie Bosc - avril  2016