Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Concerts arrow MARTIN BARRE à VAUREAL (95)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

MARTIN BARRE à VAUREAL (95) pdf print E-mail
Ecrit par Alain Hiot  
jeudi, 22 octobre 2015
 

KEVIN DAVY WHITE – MARTIN BARRE
LE FORUM – VAUREAL (95)
Le 17 octobre 2015

http://www.martinbarre.com/
https://soundcloud.com/kevin-davy-white
http://www.leforum-vaureal.fr/

Retrouvez toutes les photos d'Alain Hiot sur http://alain-hiot.com/category/live/live-2015/

Remerciements : Aurélie Vanden Born et toute l'équipe du Forum.

Lorsque j'avais vu Kavin Davy White, ex-JFK's, avec son groupe des Jail Keys en avril, j'étais resté scotché par la prestation de cet artiste. L'occasion de confirmer cette impression, cette fois-ci en configuration duo, était donc fort bienvenue en première partie de Martin Barre, l'ex-guitariste du mythique Jethro Tull. Sa prestation n'a fait que renforcer mon premier ressenti, à savoir un artiste extrêmement charismatique, une présence phénoménale sur scène, une voix d'exception et un répertoire aux influences blues et rock particulièrement plaisant à écouter.

Accompagné pour l'occasion par Florian Piget à la batterie, c'est une bien belle entrée en matière qu'il nous a été donné d'entendre ce soir. Seule petite chose me chagrinant légèrement, un artiste Français qui ne parle qu'en Anglais entre ses titres me gêne quelque peu, c'est mon côté "vieux machin", d'autant qu'il n'y a pas besoin d'être Anglo-Saxon pour être crédible, et croyez-moi sur parole, Kevin Davy White l'est incontestablement ! Allez voir cet artiste sur scène, c'est vraiment du très bon !

Sans être particulièrement nostalgique, il me faut bien avouer que retrouver sur scène un guitariste que j'ai écouté en boucle avec Jethro Tull il y a quarante ans avait une saveur toute particulière. Dès le premier titre le son de sa PRS va faire un malheur et la voix de Dan Crisp (guitare-chant) n'est pas sans rappeler un certain Ian Anderson dans certaines de ses intonations.                                                                                                                                                                                                                        On va retrouver toutes les nuances que le rock progressif peut nous offrir tout le long de la soirée, y compris lorsque Martin Barre reprend le légendaire « Eleonor Rigby » totalement revisité à sa sauce. L'apport de deux choristes féminines va donner encore plus de relief à cet excellent concert, et lorsqu'arrivera un morceau de Jethro Tull, à l'image de « Song for Jeffrey »,  il flottera un petit vent de folie dans le public. Tout ceci ne pouvait bien entendu se terminer que sur un seul titre, l'incontournable « Locomotive Breath » pour clore une sacrée P... de bonne soirée au Forum !

Alain Hiot – octobre 2015