Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE BLUES OVERDRIVE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 11 août 2015
 

Clinch!
(Autoproduction – 2015)  
Durée 40’18 – 10 Titres

http://www.bluesoverdrive.dk/   

Un premier album paru en 2012 aura permis à The Blues Overdrive de dépasser les frontières de son Danemark originel et c’est aujourd’hui à l’international que le groupe joue sa carte puisqu’on le retrouve sur différentes scènes européennes mais aussi, en attendant mieux, de manière plus virtuelle aux Etats Unis ou en Australie où ses ouvrages sont encensés par la critique. Parvenus à trouver l’équilibre le plus juste entre le blues des origines et ses couleurs actuelles, Martin Olsen au chant et aux guitares, Andreas Andersen aux guitares, Thomas Birck à la basse et Louisian Boltner à la batterie nous proposent cette année leur second effort, un recueil de dix titres originaux dans lequel on découvre une vision à la fois jeune et moderne du blues et où l’on croise même quelques invités de marque comme le guitariste Joel Paterson que l’on retrouve à la lap steel sur un titre mais comme aussi le fameux bluesman Duke Robillard qui vient en émailler quelques autres de son talent ! Des blues comme on les aime, avec une petite pointe d’audace mais aussi et surtout avec un mélange très bien pensé de technique et de feeling, c’est tout ce que The Blues Overdrive nous dévoile sur un ouvrage qui commence de la plus belle des manières avec un « Pistol Blues » psychédélique à souhait et qui nous fait ensuite cheminer au travers de titres plus remuants comme « Three Time Lover » et son style purement Chicago, de l’épatante « Daughter Of The Devil » toute en sensualité et en subtilité, d’un « Cherri » aux accents très hawaiiens ou encore de belles expérimentations entre blues rock et blues pop comme « Living Here With You » et autres « Aurora ». Parvenu à se trouver non seulement un style mais aussi un son qui lui colle bien à la peau, The Blues Overdrive est un de ces groupes qui gagnent à être connus, que ce soit dans la platine avec un album qui tient la route ou encore en live comme au Eutin Bluesfest où ils nous avaient séduit au printemps dernier. A découvrir absolument !