Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

FRED CHAPELLIER à COLMAR (68) pdf print E-mail
Ecrit par Cathie Wetzstein  
mercredi, 13 mai 2015
 

JOANNE SHAW TAYLOR – FRED CHAPELLIER
LE GRILLEN - COLMAR (68)
Le 23 avril 2015

http://www.joanneshawtaylor.com/
http://www.fredchapellier.net/
http://www.music-for-ever.fr/
http://www.grillen.fr/

Une guitariste + un guitariste = plaisir assuré des esgourdes et des mirettes. Le Grillen de Colmar, en association avec Music For Ever Production, donne dans l’égalité des sexes en nous proposant un plateau des plus bluesy avec la british Joanne Shaw Taylor suivie de notre Fred Chapellier national. Le public est au rendez-vous, la salle est comble.

Honneur aux femmes, c’est Joanne Shaw Taylor qui ouvre le bal vers 21h. J’ai découvert Joanne, qui se produisait en quatuor, l’année dernière sur une belle scène malheureusement disparue depuis, et sa prestation m’avait déjà bluffée !!! A 29 ans, avec quatre albums studios à son actif, elle a déjà bien bourlingué dans le monde guitaristique, alliant une technique affutée et un feeling qui prend le public de plein fouet. Sur ce coup, sa formation est plus épurée puisque c’est un trio … gagnant que nous retrouvons !!! Sa longue crinière blonde se balance au gré des riffs habités, ses doigts agiles et rapides courent sur les cordes au rythme d’une lionne chassant sa proie. Elle nous transporte et nous guide dans son univers au son de sa voix éraillée, de son jeu guitaristique fin et subtil.

C’est ensuite au tour de Fred et ses complices, le fabuleux Charlie Fabert, l’inégalable Abder Benachour et l’infatigable Denis Palatin qui roulent leur bosse pour Fred depuis quelques années déjà, d’investir le plancher du Grillen. Ces quatre-là, on ne les présente plus. Figures incontournables de la scène blues française, ils trainent dans leurs sillages un public toujours plus nombreux, fidèle au poste.

Dans la chaleur de cette salle où sueur et bière se mélangent, la magie s’installe sans attendre. Les sourires sont sur tous les visages. L’attente est de courte durée, nous sommes pris immédiatement dans la déferlante musicale dans laquelle nous entraine le FCB. Les titres s’enchainent, les chemises sont mouillées, les soli fusent. Du blues, du rock, agrémentés d’un zeste de soul pour « Sweet Soul Music », « Under the Influence » repris en chœur par toute l’assemblée, des hommages appuyés et superbement interprétés tels « Gary’s Gone » ou encore le somptueux « Blues for Roy » (celui-là, il me fait toujours frissonner du bout des doigts de pieds à l’extrémité des cheveux !!!). Généreux envers son public et ses musiciens, Fred laisse une large place à Charlie qui a tout le loisir de s’exprimer.

Une soirée comme on aimerait en passer plus souvent. La complicité entre les musiciens est évidente, l’alchimie entre les musiciens et le public s’installe naturellement. Talent, bonne musique, bonne humeur, générosité sont les ingrédients majeurs d’une soirée musicale parfaitement réussie.

Cathie Wetzstein – mai 2015