Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

KENNY WAYNE SHEPHERD à CLEON (76) pdf print E-mail
Ecrit par Evelyne Balliner  
dimanche, 26 avril 2015
 

CATFISH – KENNY WAYNE SHEPHERD
LA TRAVERSE – CLEON (76)
Le 17 avril 2015

http://www.kennywayneshepherd.net
http://www.catfish-music.com

Retrouvez toutes les photos d’Evelyne Balliner sur http://eveball.over-blog.com/

Jeune chanteur guitariste américain originaire de Louisiane, il a enregistré son premier album à l’âge de 18 ans et évolue sans interruption depuis. Il se montre rarement en France et ce soir, il est à la Traverse dans une salle comble. Dès son apparition sur scène, le public se déchaine. Il tourne avec son huitième album « Goin’ Home » et emmène ses fans sur les chemins nostalgiques de chansons et d’artistes du blues. C’est le retour sans sa ville natale, en plein milieu d’une tournée américaine qui lui a fait reprendre le chemin du blues, après plusieurs années où le rock a dominé aux côtés d’Aerosmith, des Rolling Stones …

Il a repris les titres d’artistes qui ont marqué sa vie de bluesman. Sur « Goin' Home », on trouve les chansons suivantes, avec les interprètes célèbres à l'origine du choix de Kenny Wayne Shepherd : « Looking Back » de Johnny ‘Guitar’ Watson, « House Is Rockin » de Stevie Ray Vaughan, « You Done Lost Your Good Thing Now » de B.B. King, « You Can't Judge A Book By Looking At The Cover » de Bo Diddley, « Still A Fool » et « I Love The Life I Live » de Muddy Waters, « Everything Gonna Be Alright » de Magic Sam, « Boogie Man » et « Palace Of The King » de Freddie King, « Born Under A Bad Sign » et  « Breaking Up Somebody's Home » d’Albert King, « Cut You Loose » de Buddy Guy. Une version deluxe de l'album est disponible et offre trois chansons en bonus (« Three Hundred Pounds Of Joy », « Can You Hear Me » et « Trick Bag »).

En première partie, Catfish, un duo originaire du Jura qui assure avec énergie l’ouverture pour Kenny Wayne Shepherd. Du rock à gogo, un peu de folk. On pourrait croire qu’ils sont au moins quatre sur scène mais non, il y a seulement Amandine Guinchard à la basse, batterie et au chant, accompagnée de Damien Felix aux percussions, harmonica et guitare. Ils tirent leur inspiration du blues, de blues primaire des plantations, de grand nom du blues comme Robert Johnson. Mais ils aiment aussi les balades … Ils viennent juste de sortir un EP 5 titres !

Leur prestation sera courte, à la demande de la production de Kenny Wayne Shepherd. J’espère qu’ils reviendront, c’était beaucoup trop court. A suivre …

Evelyne Balliner – avril 2015