Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

HATEFUL MONDAY pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
dimanche, 29 décembre 2013
 

It must be somewhere
(Kicking Records – GPS Prod – 2013) 
Durée 28’05 – 13 Titres

http://www.hatefulmonday.com

Cinq ans déjà que ce combo punk hardcore helvétique ne nous avait pas proposé de nouvel album, un vide aujourd’hui comblé grâce à l’arrivée dans les bacs de « It Must Be Somewhere », le septième opus de Hateful Monday dans lequel le groupe revient à l’essentiel, à savoir des compositions courtes et directes, un mélange de puissance et de mélodie mais aussi des lyrics pas piqués des vers et généralement très lucides. Reverend Seb à la basse et au chant, M. Fallan et Charly Cougar aux guitares et enfin Igor Gonzola à la batterie n’ont pas cherché midi à quatorze heures, se sont efforcés de pondre des compos droites et rigides comme des barres d’acier et de nous les cogner sans ménagement sur le crâne pour nous donner envie de prendre part à la bagarre et de partager avec eux une volée de grosses baffes dans le genre de « Flavor Of The Weak », « Swan Song Forever », « Superficialistic » ou encore « Backlash » qui ne sont pas sujettes à discussion et pour lesquelles on ne se pose pas de question, sauf éventuellement de savoir si on les prendra plutôt en CD, plutôt en vinyle coloré ou plutôt en digital. Aves ses riffs puissants et délurés, avec ses rythmiques vrombissantes et avec son chant agressif et fédérateur, Hateful Monday confirme que même après plus de seize années vouées à une musique naturellement underground, on peut encore avoir non seulement la foi mais aussi et surtout l’énergie ! La meilleure des preuves, c’est en live que les Suisses nous l’apporteront avec leurs treize nouveaux titres qui n’ont pas fini de nous user les cervicales …