Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

DTWICE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mercredi, 06 novembre 2013
 

Night shield
(Do You Like – 2013) 
Durée 34’41 – 8 Titres

http://www.dtwice.fr    

Les fans de musique electro en général et de Smooth en particulier reconnaitront sans grande difficulté ce musicien qui est à la fois claviériste, chanteur et compositeur du groupe et qui s’offre aujourd’hui une carrière en solo sous son propre pseudonyme, Dtwice. Artiste français le plus diffusé sur Nova de 2006 à 1012 avec General Electriks et Wax Taylor, celui qui a eu sur les albums de Smooth des compagnons de jeu comme Dominique A, Yann Tiersen et Sinclair s’offre cette fois une pirouette en confiant le mixage de son premier EP à DJ Atom de C2C et franchit un nouveau cap sur le chemin de l’aboutissement musical avec « Night Shield », une rondelle sur laquelle on remarque non seulement cinq pièces originales mais aussi des versions alternatives ou encore remixées par 20Syl et Pégase. Entre rock et electro, entre organique et atmosphérique mais aussi entre puissance et délicatesse, Dtwice brosse sans en avoir l’air un tableau plutôt séduisant dans lequel on retrouve les différentes facettes d’une musique souvent méconnue, parfois décriée par ceux qui n’y voient que des enchevêtrements de sons produits par des machines sans vraiment mesurer l’importance de l’homme justement pour ce qui est de mettre ces machines en mouvement. C’est donc en essayant de s’ouvrir en grand vers d’autres publics et de faire tomber l’un après l’autre tous les clichés qui s’accrochent à l’electro que Dtwice laisse discrètement entrevoir ce que sera son premier album annoncé pour début 2014, un opus dont on peut désormais se faire une première idée au travers de morceaux comme « Devil’s Tune », « Bright Light », « Fairy’s Blow » ou encore « Pleased To Meet You », un titre sur lequel les couleurs se mélangent et inventent littéralement une nouvelle forme d’art dans laquelle la légèreté tempère des accords bien tendus. Oubliez tout ce que vous aviez entendu auparavant et essayez « Night Shield » sans aucun préjugé …