Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

BLUES AUTOUR DU ZINC : BETH HART & FRED CHAPELLIER pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
vendredi, 22 mars 2013
 

BLUES AUTOUR DU ZINC 
FRED CHAPELLIER – BETH HART
THEATRE DU BEAUVAISIS – BEAUVAIS (60)
Le 14 mars 2013 

http://fredchapellier.net/  
http://bethhart.com/ 
http://www.zincblues.com/ 

Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur http://www.myspace.com/isayann 

Remerciements : Sophie Louvet, Le Festival Blues Autour du Zinc, Fred, Bruno, Alain.

Comme tous les ans au mois de mars, le Festival Blues Autour du Zinc à Beauvais dans l'Oise propose une superbe programmation répartie pendant toute une semaine dans divers lieux de la ville. Bon, cette année la météo a fait un peu de siennes, surtout pendant deux jours où la neige, le verglas et le froid se sont invités, sans pourtant y être conviés. Mais cela n'a pas empêché les Beauvaisiens de se rendre nombreux assister aux concerts. C'est plus pour les autres, comme moi, qui n'habitons pas à proximité, que la situation a été plus problématique. Mais tout cela ne m'a pas empêché de participer à l'un des grands évènements musicaux de cette année, la venue au Théâtre du Beauvaisis d'une des plus belles voix du blues actuel, Mme Beth Hart.

Et quitte à avoir ce qui se fait quasiment de mieux en matière de voix, les organisateurs avaient aussi décidé d'avoir ce qui se fait également de mieux en matière de guitare blues avec Fred Chapellier et son band qui étaient chargés d'ouvrir pour la belle dame. C'est toujours un vrai plaisir que de retrouver Fred Chapellier sur une scène. Non seulement musicalement, mais aussi humainement. Un superbe show avec un des très grands guitaristes français.

Fort d'un nouvel album, « Electric Fingers », sorti dernièrement, Fred nous a entraînés dans son univers qui passe par Chicago, la Nouvelle Orléans, mais aussi par Nashville et surtout par l’un de ses mentors, Roy Buchanan. Un très bon show pour lequel le public a répondu présent, et surtout où Fred a pu laisser éclater tout son talent. Superbement épaulé par ses habituels compères, Renaud Cugny au Clavier, Abder Benachour à la basse, Denis Palatin aux fûts et un excellent Charlie Fabert à la seconde guitare, on peut vraiment dire que le blues a été vraiment à la fête. Pas mal de dates à venir pour Fred Chapllier et son band, donc aucune excuse pour ne pas aller faire plaisir à vos tympans.

Et nos oreilles n'ont pas fini de se régaler avec Beth Hart. C'est une artiste que l'on a découvert il y a quelques temps grâce à un album fait avec la collaboration avec Joe Bonamassa. C'est à ce moment là que l'on a pu entendre et surtout apprécier sa voix tout à fait remarquable. Depuis, cette belle dame continue à enchanter le public avec un nouvel album paru récemment, « Bang Bang Boom Boom », pour lequel elle tourne actuellement en France et en Europe. Le public apprécie vraiment cette chanteuse car que ce soit au Trianon, à La Cigale à Paris pour ses derniers passages ou encore cette année à L'Olympia en fin de mois, ou bien même en Province, à chaque fois c'est devant des salles pleines qu'elle se produit.

Ce soir, Beauvais ne dérogera pas à cette règle. Installée au piano, elle commencera son show par une chanson interprétée en duo avec son guitariste, histoire de débuter tout en douceur. Mais très vite, c'est un show dont elle a le secret qu'elle offrira aux spectateurs. Sa voix à la fois très blues et teintée de soul résonnera encore longtemps dans la mémoire du public. Quand en plus on connait la gentillesse et la disponibilité de la belle dame après son concert où elle se prêtera volontiers aux photos, dédicaces et autres, on comprend aisément le pourquoi d'un tel succès.

Cette artiste est à découvrir absolument, soit à travers ses albums, mais surtout sur une scène où on se rend compte combien sa voix faites pour cette musique vous renverse et vous transporte. Rien que du bonheur.

Yann Charles – mars 2013