Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE PASSENGERS OF DREAMS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 07 janvier 2013
 

Endless
(Highwaves – 2012) 
Durée 18’26 – 4 Titres
 
http://www.highwaves.fr

C’est de la réunion presque contre nature de deux artistes pourtant complémentaires qu’est né The Passengers Of Dreams, la chanteuse Laetitia B et le pianiste Robynson, tous deux auteurs et compositeurs, mais venus chacun de deux univers musicaux différents … Concrétisée par un premier enregistrement commun, cette aventure minimaliste pour piano et voix s’est tout de même offert un peu de fantaisie en conviant Nessim-Cohen Jonathan à venir poser ses ouds, dobros et guitares sur un nouvel EP dans lequel The Passengers Of Dreams poussent leur talent jusque vers l’infini. Entre émotions, sons et images, « Endless » nous emmène dans un univers où l’on croise aussi bien les influences de Gainsbourg que celles de Lisa Ekdhal ou de Björk ou même encore les inspirations classiques naturellement rapportées des années de conservatoire de Robynson. La voix de Laetitia, riche et sensuelle mais aussi parfois faussement ingénue, le jeu fin et délicat de Robynson, la somme des petits et grands arrangements de guitares qui les soutiennent, rien n’est laissé au hasard tout au long d’un ouvrage où l’on remarque avec autant de plaisir des compositions, personnelles ou collégiales, mais aussi des adaptations faites autour des textes de Laetitia et des musiques d’Eric Satie ou de Beethoven. De « Mélodie d’un songe » à « Love Outer Space » et de « The Other Side » à « Heaven Only Knows », c’est une découverte musicale très vaste qui est proposée à un public qui se régalera autant des morceaux eux-mêmes que d’un artwork soigné qui agrémente le digisleeve. En fermant les yeux un instant, on en arriverait même à imaginer le film capable d’accompagner cette très agréable bande son. Qui sait, peut-être un jour …