Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

HELLO BYE BYE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 03 décembre 2012
 

Let’s live happy waiting for our dying day
(All You Need – 2012) 
Durée 23’38 – 6 Titres
 
http://www.hellobyebye.fr
 
Révélé au public grâce à un premier album paru fin 2010, Hello Bye Bye a très vite enfoncé le clou en se lançant sans retenue dans une tournée et c’est sans doute ce qui a véritablement scellé la naissance du quartet, ce dernier composant dans la foulée une vingtaine de titres et persistant à avancer dans une direction qui n’appartient qu’à lui tout en piochant dans des influences où l’on remarque en vrac les Dandy Warhols, les Chemical Brothers, Death In Vegas ou encore My Bloody Valentine. Revenus à des sons taillés plus près de l’os que sur leur précédent effort, Célia Berton au chant et aux claviers, Stéphane Mourgues au chant et aux guitares, Thomas Dumartin à la basse et Franck Duphil à la batterie n’en ont pas pour autant renoncé à l’electro omniprésente dans leurs créations mais ont développé en parallèle leur versant le plus rock pour en arriver à proposer un maxi qui permet d’attendre en toute sérénité la fin du monde, quand bien même elle ne serait pas précisément au rendez vous cette année. Partagé entre structures atmosphériques, riffs solides et beats hypnotiques, « Let’s Live Happy Waiting For Our Dying Day » trouve l’astuce pour ne jamais se prendre les pieds dans le tapis et nous scotche littéralement aux enceintes avec une potion magique concoctée avec ingéniosité entre rock, electro et electro-rock, une mixture avec laquelle on se laisse revigorer à la force des « Famous » et « Life Is Now » mais aussi d’une cover très personnelle du « Where Is My Mind » des Pixies. A découvrir en numérique dès le 4 décembre et sur la route tout de suite après …